Éco-Business

Douane : 2020, une année studieuse pour l’ADII

242 MDH de marchandises de contrebande ont été confisquées en 2020. Le taux de pénétration des cigarettes de contrebande sur le marché national au titre de l’année 2020 est de 1,37%, contre 5,23% en 2019. 939.000 articles contrefaits ont été saisis en 2020.

La pandémie et la limitation des circulations qu’elle a imposée n’empêchent pas les professionnels de la contrebande de s’activer. En 2020, les services de l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) ont saisi diverses marchandises d’une valeur estimée à 242 MDH. Une bagatelle ne comptant pas les stupéfiants et moyens de transport, qui était de l’ordre de 585 MDH en 2019.


Dans le rapport de 2020, publié il y a quelques jours par l’ADII, il est expliqué que cette baisse résulte des effets de la pandémie et du renforcement des contrôles au niveau des dépôts de stockage des marchandises de contrebande. Sur les axes routiers et dans des dépôts, en revanche, les 24 interventions de la Brigade nationale des douanes (BND) se sont soldées par la saisie de marchandises d’une valeur de 70,1 MDH, relève le rapport de l’ADII. D’autre part, le taux de pénétration des cigarettes de contrebande sur le marché national au titre de l’année 2020 est de 1,37%, contre 5,23% en 2019 et 3,73% en 2018, selon les résultats de la 7e étude de prévalence des cigarettes de contrebande. Et d’expliquer que ce résultat, «remarquable et sans précédent» depuis la première étude menée en 2014, est le fruit des efforts consentis par la douane, la police, la Gendarmerie royale, les Forces armées royales et les Forces auxiliaires ainsi que les opérateurs économiques concernés, dans le but de lutter contre la contrebande de cigarettes et de réprimer tout agissement frauduleux en la matière. S’agissant de la lutte contre le trafic de devises et le blanchiment d’argent, l’ADII fait état de 3.491 déclarations de devises enregistrées au niveau des différents bureaux frontaliers contre 10.056 déclarations en 2019, pour un montant global en devises équivalent à 532 MDH. En matière d’infractions de change, les saisies de devises opérées au niveau du contrôle des voyageurs ont atteint 40,6 MDH contre 129,9 MDH en 2019.

Pour ce qui est des efforts de lutte contre la contrefaçon, les services douaniers ont saisi 939.000 articles contrefaits en 2020. Quant aux demandes de suspension de mise en libre circulation des marchandises soupçonnées d’être contrefaites, 621 demandes ont été prises en charge contre 689 en 2019. En 2020, les services douaniers ont saisi 56 tonnes de sacs en plastique de contrebande, 21 machines de production de sachets en plastique ainsi que 6.500 kg de granulés. Ainsi, depuis l’entrée en vigueur de la loi 77-15, la quantité des saisies opérées par la douane a atteint 263,2 tonnes.

Par ailleurs, les perquisitions effectuées au cours de cette année ont permis de démanteler plusieurs unités de production clandestines. Sur un autre registre, le rapport relève que suite à la fermeture des postes frontaliers de Bab Sebta et de Bab Mellilia, la douane a veillé à l’accompagnement des opérateurs des régions de l’Oriental et du nord-ouest pour leur conversion vers le formel.

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page