Opinions

Quand la conjoncture va, tout va !

Ils n’ont finalement pas tort, nos parents, lorsqu’ils caressaient l’espoir de voir leurs rejetons pratiquer tous des professions libérales pour avoir des vies prospères. En sus des contraintes que nous connaissons tous, un «libéral» a les ailes moins alourdies de retenues fiscales qu’un salarié.

Ces professionnels rageraient de nous voir tenir un tel propos, mais les chiffres sont là, et ils ont de quoi faire grincer les dents des autres catégories professionnelles. En dépit de toute la grogne à laquelle nous avons assisté lorsqu’il a été question de les imposer fiscalement, nos amis médecins, avocats et autres ne seront pas dans le rouge juste pour s’être acquittés de leurs redevances fiscales.

Des contributions moyennes de 10.000 (voire moins) à 20.000 DH pour la plupart, sont-elles susceptibles de faire couler leur business ? Certes, dans le lot de données dont disposent Les Inspirations ÉCO, c’est la catégorie des architectes, géomètres… et celle des promoteurs immobiliers qui sont les plus «généreuses», mais il faut dire que lorsque la conjoncture va, tout va ! Quant aux autres, les honoraires ayant été revus à la hausse, le navire n’est pas près de couler, dirait-on. Toujours est-il que, si les grilles tarifaires étaient uniformes et que la traçabilité exacte des prestations réalisées était infaillible, les choses seraient beaucoup plus claires et évidentes. Qui rechignerait après cela ?

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page