Opinions

Édito. À la croisée des chemins

Alors que nous traversons une année marquée par des incertitudes et des défis macro-économiques majeurs, les résultats des récentes enquêtes trimestrielles de conjoncture publiées par le Haut-Commissariat au plan (HCP) témoignent de la résilience et de l’agilité des différents secteurs de l’économie marocaine.

Ces enquêtes, couvrant des secteurs aussi divers que les services marchands non financiers, le commerce de gros, les industries manufacturières, extractives, énergétiques et environnementales, ainsi que la construction, révèlent des dynamiques et des perspectives nuancées. Les anticipations relevées par le HCP pour le 2e trimestre 2024 sont marquées par un optimisme mesuré.

Malgré les contraintes exogènes, les opérateurs économiques montrent une volonté de tenir bon. Cet état de fait atteste de la combativité de l’économie nationale.

Cependant, sans une gestion proactive et des stratégies d’adaptation, force est d’avouer que l’édifice risque d’être vulnérable. Nous sommes en période de transition, et il est impératif de soutenir les secteurs en difficulté tout en capitalisant sur les poches de croissance.

L’innovation, la diversification et une attention constante aux dynamiques globales seront les clés pour assurer une croissance durable et inclusive.

À la croisée des chemins, la machine économique marocaine devra continuer à faire preuve de résilience et d’adaptabilité pour transformer les défis en opportunités.

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page