Opinions

Carrières : les soft skills, un catalyseur pour une intégration professionnelle réussie

Par Kaoutar Zaidane
Docteur en sciences de gestion, formatrice à l’OFPPT

Une évolution technologique à la vitesse de l’éclair, une concurrence accrue, un développement exponentiel de l’économie nationale, une exigence de la part des recruteurs marocains… Autant de raisons qui poussent nos établissements supérieurs à miser sur l’intégration des compétences transversales dans les programmes offerts aux apprenants.

Définition des soft skills
Les soft skills, également appelées compétences interpersonnelles, émotionnelles ou comportementales, englobent un large éventail de traits de caractère et d’aptitudes sociales. Elles vont bien au-delà des compétences techniques spécifiques à un domaine professionnel. Les soft skills incluent la communication efficace, la pensée critique, la résolution de problèmes, la créativité, la collaboration, la gestion du temps et l’intelligence émotionnelle.

Importance et enjeux
L’importance des soft skills dans le monde professionnel moderne ne peut être surestimée. Les employeurs recherchent activement des candidats qui ne sont pas seulement qualifiés sur le plan technique, mais qui possèdent également des compétences interpersonnelles solides. Les compétences comportementales favorisent une atmosphère de travail harmonieuse, stimulent la productivité, renforcent la résolution de problèmes et contribuent à la satisfaction générale des employés. Les enjeux sont multiples. Les entreprises qui négligent le développement des soft skills risquent de se retrouver avec des équipes compétentes sur le plan technique, mais incapables de collaborer efficacement. Les soft skills sont également cruciales pour la gestion des clients, la négociation et la résolution de conflits, des aspects essentiels de la réussite dans de nombreux secteurs. Nous parlons ici des compétences transversales comme un facteur clé de succès de plusieurs entreprises qui se soucient de leur compétitivité.

Méthodes d’intégration dans l’enseignement
L’intégration des soft skills dans les programmes éducatifs est une étape cruciale pour préparer les étudiants à la réalité du monde professionnel. Les institutions éducatives doivent adopter des approches pédagogiques qui favorisent le développement de ces compétences tout au long du parcours académique. Les méthodes d’enseignement peuvent inclure des simulations et des jeux de rôle qui permettent aux étudiants de mettre en pratique leurs compétences interpersonnelles dans des scénarios réalistes. Les projets collaboratifs sont une autre approche efficace, car ils encouragent la communication, la collaboration et le partage des responsabilités. Des ateliers spécifiques axés sur la communication orale et écrite, l’écoute active et la résolution de problèmes peuvent également être intégrés dans les programmes éducatifs.

Ces activités pratiques permettent aux étudiants de développer et de renforcer leurs compétences interpersonnelles d’une manière concrète et applicable. Sans oublier l’importance des stages et expériences professionnelles étant donné que rien ne remplace l’expérience pratique. Ces derniers offrent aux étudiants la possibilité d’appliquer leurs connaissances académiques dans un contexte réel, tout en développant des soft skills essentielles telles que la prise d’initiative et la gestion du stress.

L’OFPPT comme levier de formation des jeunes
L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), en tant qu’acteur central dans la formation des jeunes, joue un rôle constitutif dans leur préparation pour le marché de l’emploi. Outre l’acquisition des compétences techniques pointues, l’OFPPT reconnaît désormais l’impératif d’inculquer des compétences comportementales qui sont cruciales pour l’épanouissement et le succès des stagiaires.

L’OFPPT, dans sa nouvelle feuille de route, reconnaît l’importance du savoir-être dans un environnement professionnel. A cet effet, les stagiaires de l’office sont exposés à des scénarios stimulants qui les encouragent à développer des compétences de résolution de problèmes, renforçant ainsi leur adaptabilité et leur agilité professionnelle. Ils sont guidés pour développer une attitude proactive envers l’apprentissage continu et s’adapter aux nouvelles technologies. Cela garantit qu’ils restent pertinents dans un monde professionnel en constante mutation. Les compétences comportementales ne sont pas simplement des atouts, mais des compétences essentielles recherchées par les employeurs des deux secteurs, public et privé.

L’OFPPT, en intégrant ces agilités dans son programme, confère aux stagiaires un avantage concurrentiel car le recruteur ne prospecte plus des exécutants qui maîtrisent uniquement le volet technique, mais également qui peuvent contribuer significativement à un environnement professionnel dynamique. Ceci dit que l’OFPPT façonne des professionnels holistiques prêts à affronter les défis du monde professionnel moderne. En somme, l’intégration des soft skills dans les programmes éducatifs prépare la prochaine génération à exceller dans leurs carrières et à contribuer de manière significative à la société. Les étudiants dotés de compétences techniques solides, complétées par des soft skills bien développées, sont mieux équipés pour relever les défis du monde professionnel moderne. Les enseignants, les responsables pédagogiques et les entreprises ont tous un rôle à jouer dans la promotion et le développement de ces compétences essentielles. En investissant dans le développement des soft skills, nous créons une force de travail plus agile, résiliente et prête à prospérer dans un avenir où la réussite dépend autant des relations humaines que des compétences techniques. Les soft skills sont, en fin de compte, le ciment qui maintient ensemble une carrière réussie.

Soft Skills les plus demandées sur le marché de l’emploI

1. Communication efficace : la capacité à transmettre des idées clairement et de manière persuasive est une compétence essentielle dans tous les secteurs. 

Que ce soit pour présenter des projets, interagir avec des collègues ou traiter avec des clients, la communication est la clé du succès.

2. Pensée critique : dans un monde en constante évolution, la capacité à analyser, évaluer et résoudre des problèmes de manière créative est une compétence précieuse. Les employeurs recherchent des individus capables de remettre en question le statu quo et de proposer des solutions novatrices.

3. Travail d’équipe : la collaboration est devenue une norme dans de nombreux milieux de travail. Les soft skills liées au travail d’équipe incluent la capacité

à travailler efficacement avec diverses personnes, à résoudre des conflits et à contribuer positivement à un environnement de groupe.

4. Gestion du temps : dans un monde où le temps est une ressource précieuse, la gestion efficace du temps est cruciale. Les employeurs recherchent des

individus capables de prioriser, de planifier leurs tâches et de respecter les délais.

5. Intelligence émotionnelle : comprendre et gérer ses propres émotions, ainsi que celles des autres, est une compétence précieuse sur le marché du travail. L’intelligence émotionnelle contribue à des relations professionnelles positives, à une résolution de conflits efficace et à un leadership adaptatif.

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page