Éco-Business

Tanger. Gestion déléguée : Amendis fortement engagée dans le développement de la région

Depuis 2002 Amendis, filiale de Veolia Maroc et délégataire chargé de la distribution de l’électricité, l’eau et l’assainissement liquide des villes de Tanger et Tétouan est engagée pour assurer le développement de la région en termes d’infrastructures. Détails.

L’accompagnement du développement urbanistique, économique et touristique de la région TTA constitue un enjeu majeur pour Amendis, filiale de Veolia Maroc et délégataire chargé de la distribution de l’électricité, l’eau et l’assainissement liquide des villes de Tanger et Tétouan.


En effet, depuis 2002, Amendis a investi près de 11,6 MMDH entre 2002 et 2020, qui ont été destinés à l’extension et le renouvellement des réseaux mais également à la réalisation de plusieurs ouvrages d’eau, d’électricité et d’assainissement liquide. Amendis a amélioré de façon significative le taux de desserte de la population locale (2020), en eau potable de 96,8% à Tétouan (71% en 2002) et 99% (73,7% en 2002) à Tanger, en assainissement 95,9% à Tétouan et 99% à Tanger. À noter que les investissements relatifs à la généralisation d’accès aux services, consentis par Amendis, s’inscrivent dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

En effet, ce programme consiste à offrir, à des foyers à faibles revenus, localisés dans des quartiers sous-équipés, des conditions favorables d’accès aux services essentiels d’eau potable et d’assainissement liquide, en leur octroyant des facilités de paiement. Ainsi 20 communes et plus de 451.000 bénéficiaires ont été concernés par ce programme. La généralisation d’accès aux services a concerné également l’électricité qui connaît actuellement un taux de desserte de 99,8% à Tétouan et 99,5% à Tanger.

Une transformation écologique
Depuis l’entrée en vigueur de sa gestion déléguée, Veolia Maroc, à travers sa filiale Amendis, met en effet les enjeux environnementaux au cœur de ses préoccupations. Dans le cadre de la préservation des ressources hydriques et afin de satisfaire la demande en eau, Veolia Maroc met à profit son expertise de réutilisation des eaux usées après traitement pour l’arrosage des golfs et des espaces verts (publics, complexes touristiques et sportifs) dans la région du nord du royaume. Les techniques de valorisation des eaux usées épurées permettent de desservir les villes de Tétouan, Martil, M’Diq et Fnideq à travers la réutilisation des eaux usées traitées de la station «Tamuda Bay» (30.000 m3/j). Les mêmes techniques sont également utilisées pour la ville de Tanger à partir des eaux épurées de la station «Boukhalef» (11.000 m3/j).

Des stations d’épuration des eaux usées à forte valeur ajoutée
Amendis a signé en 2016 avec ses partenaires (ministère de l’Intérieur, ministère délégué chargé de l’Eau, Région TTA, APDN, ABHL, Conseil préfectoral M’Diq-Fnideq, communes de Tanger et de Tétouan) une convention à travers laquelle Amendis s’est engagée à réaliser tous les travaux nécessaires à l’épuration des eaux usées (STEP) conformément aux normes en vigueur à partir des deux stations d’épuration à boues activées (Tamuda Bay et Boukhalef) et acheminer les eaux recyclées jusqu’aux points d’arrosage. Amendis garantit la continuité du fonctionnement des deux STEP tout en assurant la gestion, l’exploitation et la maintenance des installations de distribution de l’eau recyclée. Pour Tétouan, une 1re phase desservant Mdiq et Fnideq est opérationnelle depuis 2016. Ce sont plus de 750.000 m3 d’eau qui ont été réutilisés grâce aux 19 km de réseau de distribution déjà installés. L’extension de 42 km de la 2e phase a été réalisée en été 2020.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page