Éco-Business

Soutien aux TPME : AWB conforte sa position de premier contributeur

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

En se référant aux chiffres communiqués par le groupe, AWB ressort comme le premier contributeur de son secteur aux différents dispositifs d’accompagnement et de soutien aux TPME, à commencer par le programme Intelaka, avec l’octroi de 46% des financements, tous établissements bancaires confondus.

Avec la persistance de la pandémie de Covid-19, le rôle du secteur bancaire est plus que jamais crucial pour amortir le choc sur l’économie nationale à travers l’appui au tissu économique, constitué essentiellement de très petites, petites et moyennes entreprise (TPME). Parmi les établissements bancaires qui ont le plus contribué au soutien et à l’accompagnement du tissu entrepreneurial dans le cadre de la stratégie nationale de soutien, on retrouve le groupe Attijariwafa bank (AWB). En se référant aux chiffres communiqués par le groupe, AWB est classé premier en termes de contribution aux différentes programmes gérés par la Caisse centrale de garantie (CCG), notamment les mécanismes Damane Oxygène et Crédit Relance ainsi que le programme Intelaka. D’ailleurs, la contribution la plus importante d’AWB concerne le programme de financement, d’accompagnement, d’orientation et de conseil Intelaka dédié aux jeunes porteurs de projet et TPE. Dans ce sens, la part d’AWB s’élève à 46% des financements Intelaka accordés par le secteur bancaire. Les financements octroyés par Attijariwafa bank totalisent une enveloppe de 1,25 MMDH à destination de 6.500 porteurs de projet.


37% des crédits Damane Oxygène distribués
Concernant Damane Oxygène, plus de 18.500 crédits de cette catégorie ont été accordés, selon AWB, aux entreprises, dont une majorité en faveur des commerçants/artisans et TPE, pour une enveloppe de 5,7 MMDH. Attijariwafa bank a ainsi octroyé 37% des crédits Damane Oxygène distribués par les banques marocaines. S’agissant de Damane Relance, 10,7 MMDH ont été accordés au titre au bénéfice de plus de 12.300 opérateurs, soit 34% de l’enveloppe de financement de ce programme au niveau national. Outre sa mobilisation totale dans l’accompagnement des programmes mis en place en 2020 pour soutenir le tissu économique durant la crise, Attijariwafa bank a poursuivi sa politique de financement des TPME, répondant ainsi à leurs besoins de développement. Il s’agit des financements accordés par AWB aux entreprises au titre du programme Damane Express, qui représentent plus de 58% des crédits accordés par le secteur bancaire, pour une enveloppe dépassant le milliard de dirhams. À cela s’ajoutent plus de 5,1 MMDH accordés au titre des mécanismes de garantie Damane Atassyir et Damane Istitmar.

Premier contributeur au soutien de l’industrie
Selon le groupe, Attijariwafa bank a consolidé sa position de premier contributeur au soutien du développement du secteur industriel, notamment avec une part d’environ 47% au programme Istitmar de Maroc PME. Mais au-delà du financement, AWB a accéléré son accompagnement des TPME à travers des dispositifs adaptés à chaque profil d’entreprise. Pour les commerçants/artisans et TPE, Attijariwafa bank a renforcé son dispositif Dar Al Moukawil pour leur apporter le soutien nécessaire durant ce contexte difficile en réorientant cet accompagnement vers le digital. C’est ainsi que plus de 35.000 TPE et porteurs de projet ont été accompagnés en 2020. Aussi, la contribution au déploiement et au développement du statut de l’auto-entrepreneur continue à être au cœur de la stratégie de soutien à l’entrepreneuriat d’Attijariwafa bank avec l’inscription de plus de 50.000 auto-entrepreneurs, soit près de 30% des inscriptions à l’échelle nationale l’année dernière.

Pour les PME, AWB a réinventé l’expérience client à travers le lancement du nouveau portail «attijarientreprises.com», associant des services non financiers à des services transactionnels pour être encore plus proche des entreprises et leur offrir les services d’une banque à la fois relationnelle et digitale. En plus de la banque en ligne, la PME a accès à des modules d’information et de sensibilisation, notamment autour des sujets liés à la crise sanitaire, mais également à des services de networking, à des outils d’aide à la décision et à des analyses et décryptages de l’actualité.

Yassine Saber / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page