Éco-Business

Récolte de clémentines : le Maroc prête main forte à la Corse

Didier Leschi, directeur de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), a indiqué que 902 ressortissants marocains sont attendus en Corse pour «sauver les récoltes» de clémentines sur l’île du sud de la France, et ce, à la faveur d’un protocole sanitaire et diplomatique exceptionnel.

Les travailleurs agricoles rejoindront l’île à partir de vendredi à bord de cinq vols financés par les agriculteurs corses qui avaient «peur de perdre leurs récoltes et pour qui il s’agit d’un impératif», explique le directeur de l’OFII. Les travailleurs marocains réquisitionnés «seront testés à la Covid-19 au départ et à l’arrivée, puis sept jours après leur arrivée». Rappelons que l’arrivée des travailleurs agricoles, notamment ceux provenant du Maghreb qui représentent d’ailleurs une part importante des saisonniers étrangers en France, avait été freinée par la pandémie de la Covid-19 ainsi que la fermeture des frontières extérieures.

Aussi, pour faire voyager les travailleurs marocains en Corse, l’OFII a dû «négocier un protocole exceptionnel avec les autorités marocaines pour que les personnes puissent circuler à l’intérieur du Maroc et prendre les vols», a fait savoir Didier Leschi. Les vols de retour des 902 travailleurs concernés ont également été financés par les agriculteurs locaux, qui produisent entre 20.000 et 30.000 tonnes de clémentines chaque année, et auprès desquels les travailleurs saisonniers bénéficieront de contrats de trois ou quatre mois, indique la même source.

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page