Éco-Business

Produits de terroir : les meilleures coopératives primées

L’Agence pour le développement agricole (ADA) vient de remettre les prix de la 4e édition du Concours marocain des produits du terroir (CMPT). Six prix d’excellence ont été décernés aux 700 produits mis en compétition.

L’Agence pour le développement agricole (ADA) a organisé récemment, à l’Agropole de Meknès, la cérémonie de remise des prix de la 4e édition du Concours marocain des produits du terroir (CMPT), lancé en décembre 2020. «Cette cérémonie vient couronner les remarquables efforts déployés par les coopératives agricoles des produits du terroir en les valorisant aux yeux du grand public par des prix distinctifs. Elle témoigne de l’appui indéfectible du ministère de l’Agriculture aux groupements producteurs des produits du terroir», précise lors de cette rencontre, Mohammed Sadiki, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts -département de l’Agriculture.


Pour récompenser les participants, six prix d’excellence ont été décernés aux 700 produits mis en compétition, représentant toutes les régions du royaume. Il s’agit du miel de jujubier de la coopérative Union des coopératives apicoles du Tadla-Azilal (Région Béni Mellal-Khénifra), l’huile d’argan de la coopérative «Amini» (Marrakech-Safi), le fromage tomme de chèvre de la coopérative «Ajbane Chefchaouen» (Tanger-Tétouan-Al Hoceima), les dattes Mejhoul de la coopérative «Wahat Charradi» (Drâa-Tafilalet), le couscous d’avoine de la coopérative «Sanad» et l’huile d’olive de la coopérative agricole «Al Karama» Fkih Ben Salah (Béni Mellal-Khénifra).

La rencontre a été également marquée par la distribution de 256 médailles, dont 106 en or, 76 d’argent et 78 de bronze en faveur de différents produits. Bien que la production des produits de terroir n’ait pas été impactée par la crise de la Covid-19, le volet commercialisation a été profondément touché, notamment avec l’annulation ou le report de plusieurs rendez-vous de promotion et salons sur les plans national et international, ce qui s’est répercuté négativement sur les transactions des coopératives.

De son côté, le directeur général de l’Agence pour le développement agricole, El Mahdi Arrifi, a indiqué que ce concours vise essentiellement à encourager des producteurs marocains dans l’adoption de la démarche qualité et améliorer la valeur ajoutée des produits, mais aussi donner de la visibilité au remarquable effort déployé par les coopératives agricoles en valorisant leurs connaissances et leur savoir-faire. Il faut rappeler que le concours s’est déroulé en deux phases à Meknès et Agadir dans le cadre du respect des mesures préventives pour lutter contre la Covid-19.

Après avoir mis l’accent sur certaines initiatives menées pour faire face à cette situation, notamment la mise en place d’une plateforme numérique de commercialisation, les responsables du ministère de l’Agriculture ont indiqué que le Plan Maroc Vert a permis de mettre en place de véritables chaînes de production et une stratégie de développement des produits de terroir basée sur la modernisation de la production et les canaux de commercialisation, ajoutant que la stratégie «Génération Green» va accélérer le processus de développement de ces produits et partant celui du développement humain dans le monde rural. 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page