Éco-Business

Mercedes. 120 ans d’un nom inspiré à Tanger

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Mercedes-Benz fête les 120 ans de son patronyme. Une appellation derrière laquelle se cache une histoire partiellement marocaine.

Le mois dernier, Mercedes-Benz a soufflé ses 120 bougies. Sauf que cet anniversaire n’est pas celui de la naissance de l’entreprise créée initialement par Gottlieb Daimler en 1890 sous le nom de DMG (Daimler-Motoren-Gesellschaft), mais celui du patronyme de la marque à l’étoile. Or, beaucoup de gens l’ignorent, mais l’histoire de Mercedes-Benz trouve certaines de ses racines au Maroc et pas seulement parce que ses voitures ont transporté les sultans du royaume au début du siècle dernier.


En fait, le nom même de la marque phare du groupe Daimler n’a d’autre origine ou inspiration que le prénom de la fille d’un homme qui était basé à Tanger, Emil Jellinek. Cet homme d’affaires austro-hongrois devenu diplomate itinérant a fait fortune dans les échanges commerciaux entre le Sud de la France et l’Afrique du Nord avant de devenir le plus grand concessionnaire de véhicules Daimler de l’époque. Si bien qu’en avril 1900 (soit il y a 120 ans), Jellinek s’accorde avec DMG pour que ses voitures portent le prénom de sa fille, Mercédès. Celle-ci, née à Tanger d’une mère espagnole, est alors âgée de 11 ans. Première voiture à porter le nom de Mercedes, la 35 PS (photo) va s’imposer dans quasiment toutes les épreuves pendant la semaine de courses de Nice en 1901, non sans fasciner le public par son style et son élégance. Le nom Mercedes a été officiellement déposé en tant que marque le 23 juin 1902 et protégé légalement le 26 septembre de la même année. En 1909, la DMG ajoute un attribut notable au nom Mercedes: l’étoile à trois branches.

Aujourd’hui, le nom de Mercedes-Benz est celui de la marque automobile haut de gamme la plus valorisée au monde selon le classement «Best Global Brands 2019». Alors que la firme à l’étoile est toujours leader du marché mondial des voitures de luxe, elle s’est projetée vers un avenir électrique, tout en élargissant son rayon d’action pour devenir un «label de luxe holistique». Comprenez par là que le nom de Mercedes est également associé à des produits autres que l’automobile à travers le label «Mercedes-Benz Style». Depuis 2010, designers et ingénieurs de la marque sont sollicités pour concevoir des produits aussi chics que pointus comme l’habitacle du «H145», l’hélicoptère exclusif d’Airbus ou encore la structure de l’«Arrow 460-Granturismo», luxueux yacht développé avec le spécialiste Silver Arrows Marine. Entre un succès ininterrompu depuis plus d’un siècle et une approche globaliste, la saga Mercedes est bien partie pour vivre encore longtemps, probablement beaucoup plus que 120 autres printemps.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page