Éco-Business

Le déficit budgétaire en net recul

Selon la Trésorerie générale du royaume, il s’est allégé de 5,9 MMDH à fin novembre dernier pour s’établir à 37 MMDH au lieu de 42,9 MMDH, une année auparavant.


Le déficit budgétaire continue sur son trend baissier. Selon la Trésorerie générale du royaume (TGR), il s’est allégé de 5,9 MMDH à fin novembre dernier pour s’établir à 37 MMDH au lieu de 42,9 MMDH une année plus tôt. «Cette évolution est attribuable à la baisse de 1% des dépenses émises au titre du budget général, pour s’élever à 269,2 MMDH à fin novembre, et à la progression des recettes ordinaires de 4,8%, durant la même période à 189,6 MMDH», explique la TGR dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques de novembre. En effet, les dépenses de fonctionnement émises se sont établies à 157,7 MMDH, dont 95,7 MMDH sont attribuées aux traitements et salaires qui ont augmenté de 2%. Quant aux dépenses de matériels, elles ont enregistré une hausse de 9,5% (32,9 MMDH contre 30,1 MMDH), alors que les charges communes ont baissé de 16,3% (29,1 MMDH contre 34,8 MMDH) sous l’effet d’une diminution de 43% des émissions de la compensation (9,5 MMDH contre 16,6 MMDH).

Concernant les dépenses d’investissement, elles se sont élevées à 51,7 MMDH au titre des onze premiers mois de 2016, contre 45 MMDH à fin novembre 2015, en hausse de 14,8%, portées par une hausse des charges communes de 36,7% et des dépenses des ministères de 4,9%. À noter que les dépenses d’investissement tiennent compte du versement aux comptes spéciaux du Trésor d’un montant de 14,7 MMDH, contre 9,2 MMDH à fin novembre 2015.

Par ailleurs, les recettes ordinaires se sont établies à 189,6 MMDH à fin novembre 2016, contre 181 MMDH un an auparavant, en progression de 4,8%. «Cette augmentation est due à une hausse des impôts directs de 5,8%, des droits de douane (18,2%), des impôts indirects (2,3%) et des droits d’enregistrement et de timbre (8,5%) et des recettes non fiscales (2,8%)», explique la TGR. Enfin, les recettes fiscales ont atteint 168,4 MMDH à fin novembre 2016, contre 160,3 MMDH la même période de 2015, affichant une hausse de 5%, fait savoir le TGR, précisant que cette évolution est le résultat d’une augmentation des recettes douanières de 6,1% et de la fiscalité domestique de 4,1%.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page