Éco-Business

Helios-Abderraouf Sordo : un géant de la distribution MedTech est né

Un géant de plus s’apprête à s’implanter sur le continent africain. C’est l’objectif principal de l’accord de prise de participation majoritaire d’Helios, leader du capital-investissement en Afrique, dans le plus grand groupe marocain du secteur des MedTech, pionniers du secteur de la santé au Maroc et dans le reste de l’Afrique francophone. Ce qui ne sera pas sans conséquences, autant pour les consommateurs que pour les fournisseurs et les concurrents.

Après l’acquisition de 35% de BIM Stores, c’est au tour de Abderraouf Sordo et son groupe spécialisé dans les MedTech d’accueillir Helios Investment Partners dans son tour de table. Avec plus de 3,6 milliards de dollars d’actifs sous gestion, Helios Investment Partners a conclu un accord pour acquérir une participation majoritaire dans le plus grand groupe marocain du secteur des MedTech. La société, qui est une combinaison de quatre entités que sont Techniques Science Santé «T2S», IM Alliance, Cyclopharma et Binarios, est le distributeur exclusif de plusieurs équipementiers de premier plan dans le monde, tels que GE Healthcare, Varian, B. Braun, Zeiss, BioMérieux et bien d’autres références internationales. Le groupe fournit des dispositifs et équipements médicaux haut de gamme à un large nombre d’établissements de santé publics et privés grâce à des accords de distribution établis de longue date avec des fabricants d’équipements de premier plan. Notons par ailleurs que la société a consolidé sa réputation de partenaire de référence auprès de ses clients en fournissant des services d’après-vente réactifs, fiables et efficaces.


Renforcement sur le continent
Pour les deux parties, l’objectif du deal est de créer le plus grand groupe de distribution MedTech d’Afrique francophone. Mais avant de concrétiser cette ambition, il va falloir que la transaction soit approuvée par les autorités réglementaires. Ce n’est qu’à ce moment que le groupe opérant dans la distribution d’équipements médicaux et IVD (in vitro diagnostic), ainsi que la production de produits pharmaceutiques, aura les coudées franches pour étendre ses activités sur le reste du continent, au travers de ses quatre sociétés que sont Techniques Science Santé («T2S»), IM Alliance, Cyclopharma et Binarios. Pour y parvenir, l’appui financier, l’expertise et l’expérience du leader du capital-investissement en Afrique lui seront d’un apport stratégique. En effet, avec une équipe à prédominance africaine basée à Londres, Paris, Lagos et Nairobi, le fonds de capital investissement dispose d’atouts précieux comme la connaissance approfondie de l’environnement africain, un engagement singulier sur le continent et une capacité à gérer la complexité. Ce qui fait d’Helios un partenaire de choix en Afrique. Fondé en 2004, Helios Investment Partners revendique être le plus grand fonds de capital investissement dédié à l’Afrique. Avec un total de 3,6 milliards de dollars sous gestion, les sociétés du portefeuille d’Helios opèrent dans plus de 40 pays dans toutes les régions du continent. Helios fournit aux entreprises en expansion le capital et l’expertise dont elles ont besoin durant leurs phases de croissance. La stratégie d’investissement d’Helios vise à renforcer les leaders du marché africain dans les principaux secteurs économiques et à accompagner les entreprises dans leur création de valeur.

«Nous sommes ravis d’accompagner le groupe dans cette nouvelle phase de développement pour continuer à étendre sa présence locale et concrétiser notre vision commune pour développer la plateforme dans d’autres pays africains à l’avenir», explique Zineb Abbad El Andaloussi, associée chez Helios.

De son côté, Abderraouf Sordo, Fondateur et PDG du groupe, ne cache pas son enthousiasme et son optimisme pour les développements futurs. «Helios jouera un rôle central dans la réalisation de notre stratégie de croissance et de notre engagement continu à améliorer l’offre de soins de santé au Maroc. Nous sommes convaincus que cet investissement nous permettra de concrétiser pleinement notre potentiel en tant qu’entité combinée, en consolidant notre position de leader au Maroc et en continuant à étendre notre réseau et expertise sur de nouveaux marchés en Afrique». Sous la direction d’Abderraouf Sordo, le groupe est devenu le principal distributeur et fournisseur de services de maintenance dans le secteur du dispositif médical en Afrique francophone, où ce dernier connaît une croissance rapide sous l’effet combiné d’une couverture médicale plus large et d’une augmentation des investissements publics et privés dans les infrastructures de santé.

«Au cours des dernières décennies, le groupe s’est imposé comme un partenaire fiable et incontournable pour les centres de santé publics et privés, fournissant des dispositifs médicaux et des consommables à la pointe de la technologie pour des segments critiques tels que la radiologie, l’oncologie, la cardiologie et le diagnostic in vitro», fait valoir Zineb Abbad El Andaloussi. Avec un chiffre d’affaires dépassant les 100 millions de dollars, la société est actuellement trois fois plus importante que son concurrent le plus proche dans la région. De quoi alimenter les ambitions du groupe en pleine expansion en Afrique francophone.

Carte de visite

Fondé en 1992, le groupe d’Abderraouf Sordo s’est depuis développé pour devenir le plus grand distributeur MedTech au Maroc, avec une expansion récente en Afrique francophone. La consolidation de ses quatre sociétés forme aujourd’hui le plus grand groupe MedTech de la région. La première, T2S, est spécialisée dans la distribution et la maintenance d’équipements médicaux, principalement en imagerie médicale, en ultrasons et en oncologie. IM Alliance opère dans la distribution de dispositifs et de récepteurs de diagnostic in vitro, d’équipements de radiologie et d’implants cardio-vasculaires. Cyclopharma est spécialisée dans la production de radiopharmaceutiques et de la distribution de produits pharmaceutiques tels que les produits de contraste pour l’imagerie. Binarios développe et gère des systèmes d’information pour le secteur médical, notamment le traitement et l’archivage des examens de radiologie.

Modeste Kouamé / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page