Éco-Business

Chambre & Conseil régional : un partenariat exemplaire

La construction de partenariats a été un choix stratégique pour l’établissement de relations avec les collectivités territoriales de la région. Parmi elles, figure la synergie créée avec le Conseil régional Souss-Massa pour l’exécution de projets d’investissement relevant de l’intérêt commun.

Dans une région où la coopération est monnaie courante, le partenariat est à l’évidence une question d’importance pour la mutualisation des efforts en matière d’exécution de projets en commun. Partant de ce constat, la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de la Région Souss-Massa (CCIS-SM) a accordé toute son attention à ce volet. Parallèlement à l’implication de la société civile et du secteur privé dans les différentes activités de la Chambre, la construction de partenariats a été un choix stratégique pour la l’établissement de relations avec les collectivités territoriales de la région. Parmi elles, figure la synergie créée avec le Conseil régional Souss-Massa pour la réalisation de projets d’investissement relevant de l’intérêt commun, notamment dans le cadre de la déclinaison régional du PAI, le Plan de développement régional (PDR), la mise en place de la stratégie de la Chambre, la réalisation du complexe multiservices pour une meilleure autonomie financière de cette institution et l’encouragement de l’entrepreneuriat régional ainsi que la réalisation des zones industrielles. Dans ce sens, la mobilisation de la capacité de cohésion et de coordination a ouvert plusieurs pistes de coopération à la Chambre.


Conclusion de 37 conventions de partenariats
Cette approche de construction des partenariats a permis à la Chambre de sceller pas moins de 37 conventions avec ces partenaires locaux, régionaux et nationaux. Ce dispositif a renforcé aussi les missions stratégiques de la Chambre dans sa zone d’intervention, notamment à travers l’établissement de relations de coopération et de partenariats avec les différentes structures en vue de promouvoir les investissements, l’économie régionale et l’emploi. Rien qu’avec le Conseil Régional Souss-Massa, plusieurs projets ont été récemment concrétisés. Il s’agit du lancement prévu de la mise à niveau des hôtels de Talborjt en plus de la zone Tassila, la première zone industrielle de la région, créée en 1974. En plus du soutien du Conseil régional à l’entrepreneuriat régional à travers l’augmentation de son appui à hauteur de 20 MDH pour l’appui aux entreprises impactées par la crise sanitaire liée à la Covid-19, dans le cadre de son appui à l’Initiative Souss-Massa, cette synergie entre les deux parties a permis aussi le lancement de mécanismes d’appui en faveur de plusieurs secteurs. Il s’agit du mécanisme de rénovation des établissements d’hébergement touristique lancé par la région à travers la Société de développement régional (SDR) en plus du mécanisme d’accompagnement et de mise à niveau des restaurants à vocation touristique, et ce, en plus du lancement récent d’un autre dispositif financier pour la mise à niveau des établissements d’hébergement touristique ruraux et l’appui prévu aux traiteurs et métiers de l’événementiel.

Complexe multiservices : la CCIS met les bouchées doubles
Ces mécanismes de financement s’ajoutent à d’autres actions, notamment la réalisation de l’espace multiservices de la Chambre. Durant cette mandature, la Chambre a lancé deux marchés pour la réalisation de ce projet. D’une enveloppe budgétaire frôlant 5,9 MDH, le premier marché, qui est déjà achevé, concerne la finalisation des travaux de gros œuvres des plateaux de bureaux. S’agissant du second marché, il concerne les travaux d’aménagements extérieurs du complexe, y compris sa clôture à hauteur de 2,2 MDH. Dans la perspective du lancement des travaux de finition, la Chambre a reçu l’accord d’un financement de la part du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique dans le cadre du plan de développement des Chambres. Il s’agit d’une enveloppe de 17 MDH pour l’exécution des travaux de finition et l’aménagement de l’espace d’exposition octroyé dans le cadre d’un appel à manifestation lié aux projets d’intérêt économique. À cet égard, la Chambre fait partie des sept projets sélectionnés et elle procèdera prochainement à la signature de cette convention en vue d’achever l’ensemble des travaux restants et d’entamer l’exploitation des différentes composantes du complexe multiservices. Pour rappel, une partie de la parcelle dédiée actuellement à la réalisation de ce projet a servi de support foncier pour l’implantation du Technopark en partenariat avec le Conseil régional Souss-Massa. Ce dernier s’est chargé de la réalisation de ce projet. Actuellement, le complexe est relié au réseau d’assainissement, d’eau potable et d’électricité en plus du réseau téléphonique dans le cadre de la convention liant la région à la Chambre de commerce. De surcroit, c’est la région Souss-Massa qui a pris en charge les travaux relatifs à l’ouvrage des eaux pluviales réalisé tout le long de la façade principale du complexe. A cela s’ajoute la réalisation à hauteur de 9 MDH des voiries extérieures par la Commune urbaine d’Agadir. À noter que le dossier légal afférent à la commercialisation des cinq showrooms a déjà été finalisé avec un cabinet de notaire dans un souci de transparence de la cession de ces espaces.

Les Inspirations Éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page