Éco-Business

Casablanca : l’aménagement de la voie de “Taddart” acté

Une convention de partenariat a été signée pour la réalisation des travaux d’aménagement de la voie de «Taddart», reliant la Ville verte de Bouskoura à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Les travaux nécessiteront une enveloppe de 180 millions de dirhams et 12 mois.  

Alléger le trafic transitant par l’entrée sud de la ville de Casablanca et renforcer la connexion de l’aéroport international Mohammed V et des zones industrielles qui l’entourent avec le réseau routier national, c’est l’objectif de la convention de partenariat multipartite signée, il y a quelques jours.


Outre la Société nationale des autoroutes du Maroc, la convention a été paraphée par le ministère de l’Équipement et de l’eau, la Direction générale des collectivités territoriales (ministère de l’Intérieur), la wilaya de Casablanca-Settat, le Conseil de la Région, les provinces de Nouaceur et Médiouna, l’Office national des aéroports et les Conseils communaux de Bouskoura, Nouaceur et Al Majjatia Ouled Taleb. Cet accord s’inscrit dans le cadre de la contribution des partenaires au renforcement des infrastructures de transport dans la Région Casablanca-Settat et de l’allégement du trafic.

Un coût de 180 millions de DH
Dans le détail, ce projet sera réalisé dans un délai de 12 mois, avec un investissement estimé à 180 millions de DH (MDH). La contribution du ministère de l’Équipement et de l’eau s’élève à 60 MDH et celle du ministère de l’Intérieur (représenté par la Direction générale des collectivités territoriales) à 40 MDH.

Le Conseil de la Région de Casablanca-Settat et l’Office national des aéroports participent au financement à hauteur de 40 MDH chacun. Les conseils des communes territoriales concernées seront chargés de veiller à la simplification des procédures administratives liées à la réalisation du projet, sous la supervision et l’accompagnement de la province de Nouaceur et de celle de Médiouna.

Pour ce qui est du suivi et du pilotage, ils incomberont à la wilaya de Casablanca-Settat. La réalisation de ce projet a été confiée à ADM Projet, la filiale d’expertise technique de la Société nationale des autoroutes du Maroc, dans le cadre de la maîtrise d’ouvrage déléguée. Rappelons que les équipes d’ADM Projet disposent d’une expérience probante dans la gestion des grands projets d’infrastructures routières et autoroutières.

En marge de cette cérémonie, ADM a présenté l’avancement du projet de triplement de l’autoroute Casablanca-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca. Elle a précisé que les travaux sont arrivés à leur phase finale, à travers le démarrage des deux derniers lots de ce chantier complexe, mené sous circulation et sans interruption de trafic sur des tronçons parmi les plus fréquentés du Royaume.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page