Éco-Business

Avec son produit Iqos, Phlipp Morris poursuit sa lutte contre les effets néfastes du tabagisme

En lançant en Octobre dernier son produit Iqos au Maroc, Philipp Morris International continu de promouvoir sa vision d’un monde sans fumée. Au vu de son risque nettement inférieur à celui de la cigarette, 71 pays ont déjà adopté cette nouvelle technologie, mais les ambitions de l’entreprise ne s’arrêtent pas là. Le géant américain spécialisé dans les produits de tabac aspire à se transformer en une entreprise « essentiellement » sans fumée dans quelques années. Les détails.

Ce lundi après midi à Casablanca, l’entreprise Philipp Morris Maroc a tenu une table ronde en présence de plusieurs médias nationaux. L’objectif de la rencontre a été d’expliquer ce que représente le passage de la cigarette conventionnelle à l’Iqos en termes de réduction de risques de maladies liées au tabagisme.
La société américaine a souligné que différentes études approfondies et rigoureuses ont confirmé que le passage à des produits sans combustion entraîne une réduction significative du risque de maladies liées au tabagisme. Ces études ont été approuvées par la Food and Drug Administration (FDA), un des organismes les plus célèbres dans le monde et chargé de la protection de la santé publique des citoyens.

En effet, la FDA a autorisé la promotion et la commercialisation d’IQOS en approuvant que son système chauffe le tabac mais ne le brûle pas, ceci permet de réduire considérablement la production de composants chimiques nocifs et potentiellement nocifs. L’agence a ainsi conclu que les preuves scientifiques disponibles démontrent qu’IQOS est censé être bénéfique pour la santé de la population dans son ensemble, en tenant compte à la fois des consommateurs de produits du tabac et des personnes qui n’en consomment pas actuellement. Ceci dit, l’entreprise n’encourage pas les personnes à commencer à fumer insistant sur le fait que ce produit est destiné aux fumeurs réguliers qui n’arrivent pas à arrêter la cigarette.

« Le meilleur choix pour la santé est de ne jamais commencer à fumer ou d’arrêter complètement. Pour ceux qui ne peuvent pas arrêter de fumer, la meilleure chose à faire est de passer à un produit dont l’absence de fumée est scientifiquement fondée », souligne Ignacio Gonzalez Suarez, Directeur des affaires scientifiques PMI Moyen Orient et Afrique.

71 pays à travers le monde ont adhéré à la nouvelle technologie Iqos

Depuis le lancement de la nouvelle technologie Iqos à ce jour, 71 pays ont adopté cette nouvelle technologie. Parmi ces derniers, le Royaume-Uni, la Norvège, la Nouvelle Zélande, les USA, la Grèce, l’Uruguay, la République Tchèque, l’Ukraine et la Moldavie..etc.

Dans sa lutte contre les effets néfastes de la cigarette, Philipp Morris International aspire à l’horizon 2025 à se transformer en une entreprise essentiellement sans fumée. Les revenus sont bien au rendez-vous. En termes de chiffres d’Affaires, la part des revenus de l’Iqos est en hausse constante au fil des années (29% en 2021 contre 2,7% seulement en 2016). L’ambition de l’entreprise est d’atteindre 50% de son chiffre d’affaires en 2025. Un objectif très réalisable au vu de la vitesse d’adhésion, d’après les responsables.

Une cible de 5,5 millions de fumeurs au Maroc

Le produit Iqos est sur le marché marocain depuis Octobre 2021. Comme pour l’International, PMI porte de grandes ambitions pour reconvertir les fumeurs marocains de cigarettes conventionnelles à l’Iqos. Pour l’heure, l’entreprise commercialise ses appareils uniquement sur la ville de Casablanca, dans les Iqos store et dans une Market place mais la marginalisation du produit dans d’autres points de vente ne saurait tarder.

« Nous avons remarqué que certaines personnes qui n’habitaient pas à Casa venait s’équiper en produits Iqos lors de leur déplacements, d’où la nécessite de leur rendre disponible le consommable dans leurs différentes villes. L’objectif est de s’étendre à Rabat, Marrakech, Tanger, Fès, Agadir..etc , mais pour le moment, nous préfèrons commercialiser le produit dans un premier temps dans les Iqos Store », souligne Jalal Ibrahimi, D.Gde Philip Morris Maroc. Le responsable justifie cette décision par le travail pédagogique et sécuritaire qui doit être fait à l’achat de l’Iqos.

« Pour une première utilisation, un personnel formé à expliquer la manière d’utiliser le produit est mis en place par l’entreprise dans les différents Stores», souligne Jalal Ibrahimi, D.G de Philip Morris Maroc. Et d’ajouter : «Une fois que le produit sera vulgarisé pour la majorité des fumeurs, nous envisagerons de le rendre disponible dans d’autres points de vente », dit t-il.

En tout cas, le D.G de Philipp Maroc semble confiant quant à la capacité des Marocains à adhérer à cette nouvelle technologie : « Le produit est très compréhensible par le fumeur marocain. Il comprend la science et la réduction des risques. Ce que l’on a pu remarquer, c’est que le niveau d’adhésion au produit au Maroc est comparable à celui que l’on a pu observer sur d’autres marchés. Cette communauté est entrain de grandir et va se développer davantage. De notre côté, nous allons mettre tous les moyens qu’il faut pour accélérer la conversion des fumeurs marocains vers ses alternatives là », promet Jalal Ibrahimi.

Reste à signaler que l’Iqos est vendu sur le marché marocain au prix de 450 dirhams. Le paquet de Heets est commercialisé pour sa part à 35 dirhams

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page