Éco-Business

AMIC. Tarik Haddi : « Le Capital Investissement doit être une priorité »

Tarik Haddi
Président de l’Association  marocaine des investisseurs en capital

Concrètement quelles sont vos attentes vis-à-vis du prochain gouvernement ?
Faire du Capital Investissement une priorité du programme économique du gouvernement et s’appuyer sur l’AMIC pour la construction d’un cadre incitatif pour le développement d’une industrie de private equity forte au Maroc.


Quelles sont les mesures urgentes qu’il devrait prendre en considération pour assurer le développement du  Capital investissement ?
Il faut le déploiement du Fonds Mohammed VI pour l’investissement,  à travers les mécanismes du capital investissement (les sous-fonds thématiques; l’adaptation du cadre juridique et de supervision des Organismes de placement collectif en capital aux pratiques du Capital Investissement au Maroc ainsi que l’adaptation du cadre juridique des sociétés pour faciliter l’intervention en capital ou en quasi-fonds propres des fonds de Capital Investissement. S’imposent également, la réhabilitation de l’équité fiscale en faveur des fonds de Capital Investissement, par la suppression ou le remboursement d’une TVA injuste, et la mise en place d’incitations en faveur des institutionnels, qui investissent dans les fonds de Capital Investissement, et des sociétés qui vont ouvrir leur capital à ces fonds, et ce conformément aux meilleures pratiques observées dans le monde.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page