Sports

Football : Ronaldo et Messi vont (encore !) animer le mercato

Après deux saisons sous le maillot du Paris Saint-Germain, le champion du monde argentin va refermer la parenthèse française de sa carrière. Parmi les points de chute possible, on retrouve l’Arabie Saoudite que Cristiano Ronaldo, son rival de toujours, serait sur le point de quitter…

C’est la bombe de la semaine sur la planète foot : Lionel Messi ne sera plus un joueur du PSG à l’issue de la saison. L’attaquant argentin, septuple Ballon d’or, sera donc l’une des – si ce n’est LA – principale attraction du marché des transferts cet été. Les grandes manœuvres sont donc lancées pour obtenir la signature du champion du monde.

La question est désormais de savoir quel sera son point de chute. En coulisses, il se murmure un retour en Espagne où le FC Barcelone et son président Joan Laporta rêvent depuis toujours de rapatrier La Pulga. Mais du rêve à la réalité, il y a un monde : celui que devra traverser le Barça pour remettre de l’ordre dans ses comptes et rentrer dans les clous du fair-play financier. On se rappelle que la délicate situation financière de l’actuel leader de la Liga était déjà en cause lors du départ de l’Argentin à l’été 2021.

C’est cette même situation financière qui a empêché les Blaugrana d’offrir de nouveaux contrats à certains de leurs cadres, comme Sergi Roberto, Ronald Araujo, et surtout le très prometteur Gavi (18 ans) qui pourrait se retrouver libre cet été. D’après les médias espagnols, pour envisager le retour du roi Lionel, Barcelone devra combler un vide estimé entre 200 et 350 millions d’euros. Autant dire que le rêve d’une réunion entre Barcelone et son numéro 10 iconique prend de plus en plus des allures de mission impossible.

L’Arabie saoudite, destination finale ?
Et ce ne sont pas les pistes qui manquent. Ces dernières semaines, de nombreuses rumeurs envoyaient Messi en Arabie Saoudite, dont il est l’un des ambassadeurs dans le cadre de la promotion de la destination. Un partenariat commercial qui pourrait déboucher sur une collaboration sportive.

Plusieurs médias évoquent un contrat à 400 millions de dollars annuels qui attendrait le champion du monde argentin à Al Hilal. Si cela venait à se confirmer, un nouveau record tomberait, car Messi émargerait alors au double de ce que le club d’Al Nasr débourse pour Cristiano Ronaldo. Voilà qui promet d’ouvrir une nouvelle page de la sempiternelle rivalité entre ces deux monstres sacrés du football. Une rivalité que les supporters saoudiens espèrent voir se poursuivre sur le terrain. Mais là aussi il y a de l’incertitude.

Des médias évoquaient cette semaine des démarches des représentants de CR7 pour lui trouver une porte de sortie loin de la péninsule arabique. Il n’en fallait pas plus pour que fleurissent des rumeurs sur un retour du Portugais au Real Madrid où il a écrit les plus belles pages de sa légende. Le quintuple Ballon d’or aurait également des touches en Angleterre (Newcastle), au Portugal (Sporting Lisbonne), et même aux Etats-Unis. Si l’envie lui venait de tester le marché cet été, ce ne sont donc pas les pistes qui vont manquer non plus. Mais avec un contrat qui court jusqu’en 2025, le scénario semble compliqué à envisager. Mais comme souvent dans le football, et comme cela s’est vérifié à plusieurs reprises au cours des derniers mois, «the cheque is the limit».

Messi et Ronaldo, les sportifs les mieux payés en 2023

Alors qu’ils approchent de la quarantaine, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi restent des valeurs marchandes sûres. Et ce n’est pas Forbes qui dira le contraire. Cette semaine, le magazine américain a dévoilé son classement des athlètes les mieux payés de la planète cette année. Un classement dont le Top 10 est dominé par les footballeurs.

Cristiano Ronaldo arrive en tête avec des émoluments estimés à 136 millions de dollars. Il devance Lionel Messi (130 M$) et Kylian Mbappé (120M$) qui complètent le podium, juste devant LeBron James, la star des Los Angeles Lakers (119,5 M$) et le boxeur mexicain Canelo Álvarez (110 M).

Parmi les surprises de ce classement, on retrouve Roger Federer qui figure à la 9e position. Le tennisman suisse, retraité des courts depuis le mois de septembre, émarge à 95,1 millions de dollars, mais c’est essentiellement grâce à ses revenus hors sport (95 M$). Il se classe entre les basketteurs Stephen Curry (8e, 100,4 M$) et Kevin Durant (10e, 89,1 M$) qui vient de signer un contrat de sponsoring à vie avec son équipementier Nike.

Yohann Roche / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page