Maroc

Des parents d’élèves s’insurgent contre le port du masque dans certaines écoles

Des parents d’élèves ont envoyé une lettre ouverte au gouvernement, aux directeurs d’établissements scolaires et aux pédiatres afin de protester contre le port de masque de leurs enfants à l’école. Les parents estiment que les études scientifiques n’ont apporté aucune preuve de l’efficacité de ces masques, au contraire, elles ont mis en lumière d’innombrables effets secondaires graves. Voici le contenu complet de la lettre :

 » Madame, Monsieur,


Nous parents, très inquiets des effets néfastes et dévastateurs des masques sur la santé physique et psychique de nos enfants en bonne santé, nous demandons l’abrogation du port du masque à l’école comme c’est déjà le cas dans de nombreux autres pays. Les études scientifiques n’ont apporté aucune preuve de l’efficacité des masques, au contraire, elles ont mis en lumière d’innombrables effets secondaires graves. Un remède ne doit pas être pire que le problème.

https://brownstone.org/articles/more-than-150-comparative-studies-and-articles-on-mask-ineffectiveness-and-harms/ 150 études comparatives sur l’inefficacité et la dangerosité des masques

Effets secondaires physiques
> Dans les masques, présence de produits chimiques toxiques et cancérigènes (produits ignifuges, fibre de verre, plomb, ENF, phtalates, produits chimiques polyfluorés, formaldéhyde) inhalés par la personne qui les porte.

> Présence de graphène également dans les masques (rapport de l’A.N.S.E.S. Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, d’octobre 2021). Toxicité du graphène entrainant des lésions pulmonaires persistantes, similaires aux effets de l’amiante, cancérigène.

> Phénomène d’asphyxie dû à la carence en oxygène et l’excès de CO2 causant maux de tête, nausées, fatigue, perte de concentration, problèmes de sinus, problèmes respiratoires et d’hyperventilation

> Respiration buccale entrainant déformations faciales, gingivites et caries

> Humidité et germes s’accumulant dans le masque, provoquent des lésions cutanées au niveau du visage (dermatite d’irritation, aggravation de l’acné, impétigo) et des pneumonies bactériennes.

Effets secondaires psychologiques et cognitifs
> Les professionnels de santé spécialisés dans l’enfance qualifient les masques de « forme flagrante et impardonnable de maltraitance et d’agression physique « .
« Je crois que la véritable menace actuelle est ce que nous faisons pour saboter la santé mentale, émotionnelle et physique de nos enfants, dont le développement dépend des interactions sociales, du contact physique et des expressions faciales », écrit le Dr Joseph Mercola « Entre le port du masque et la distanciation sociale, je crains que l’impact sur les enfants en particulier ne soit à long terme, voire permanent. »

> Le port du masque crée des pathologies psychiques : angoisses, agressivité, terreurs nocturnes, TOC, énurésie… et des troubles de l’apprentissage : bégaiement, retard de langage, lecture, écriture…

> Les masques suscitent une peur irrationnelle des germes et un faux sentiment de protection contre les maladies, ce qui entraîne un comportement antisocial.

> Stress du système immunitaire, dépression et suicides : plus d’enfants sont décédés par suicide qu’à cause la Covid

Les masques oraux n’ont leur place que dans les salles d’opération où il y a une régulation précise de l’humidité/température avec un débit d’oxygène contrôlé de manière appropriée pour compenser cela, répondant ainsi à des normes de sécurité strictes.
Nous vous remercions d’avoir pris connaissance de ce courrier et nous espérons qu’il saura faire écho à votre conscience profonde pour sauver nos enfants.

Les parents


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page