Monde

L’acquéreur du « Salvator Mundi » est désormais connu

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, serait l’acquéreur du « Salvator mundi », tableau du peintre italien Léonard de Vinci, vendu à 450 millions de dollars mi-novembre, rapporte jeudi le Wall Street Journal.


Selon le site du quotidien, l’intermédiaire du prince héritier est bien le prince Bader ben Abdullah ben Mohammed ben Farhan Al-Saud, cité mercredi par le New York Times, qui aurait passé les ordres auprès de la maison d’enchères Christie’s qui a organisé la vente.

Mercredi, le Louvre Abu Dhabi, tout nouveau musée inauguré début novembre, avait annoncé que le tableau, allait être exposé dans son enceinte.

Le « Salvator Mundi » est la dernière toile connue de Léonard de Vinci dans les mains d’un collectionneur privé. Après avoir longtemps été attribuée à un contemporain de l’artiste et inventeur, elle a été authentifiée en 2005.

Cet achat constitue un record dans la vente aux enchères des toiles puisqu’il pulvérise les 180 millions de dollars qui avaient été versés pour un Picasso.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page