Éco-Business

Prix Franz Edelman : les points forts du groupe OCP

Le leader mondial des phosphates et des engrais figure dans la liste des finalistes du prestigieux prix Franz Edelman 2021. Zoom…

L’annonce a été communiquée au marché, lundi dernier: OCP fera partie des finalistes du Prix Franz Edelman 2021. Dans la course à cette prestigieuse consécration, le groupe figure aux côtés d’autres organisations et opérateurs de renom dans le monde, notamment le Programme alimentaire mondial des Nations unies, Alibaba, Amazon, JD.com, Lenovo et le Memorial Sloan Kettering. «Cette reconnaissance témoigne du travail acharné de nos collaborateurs et de la culture d’innovation et d’entrepreneuriat que nous avons créée au cours des dix dernières années, et qui, je l’espère, continuera à produire des résultats exceptionnels alors que nous entrons dans la deuxième vague de notre programme de transformation», a assuré Nada Elmajdoub, Executive Vice-President – Performance management du groupe OCP. Techniquement, OCP doit sa nomination pour ses réalisations dans les domaines de l’analytique avancée, de la recherche opérationnelle et des sciences du management. Des efforts qui ont permis au Groupe d’enregistrer des bénéfices annuels supplémentaires de près de 400 millions de dollars US. Par ailleurs, dans un communiqué, le groupe rappelle avoir transformé son activité au cours des dix dernières années, pour devenir leader mondial de l’industrie des engrais. AÀ ce titre, explique OCP, la première vague du programme d’investissement de 20 milliards de dollars lui a permis de doubler sa capacité minière, de tripler sa capacité de production d’engrais et de développer des actifs industriels distinctifs de pointe tels que le Slurry Pipeline, avec un impact positif majeur en termes de productivité, de flexibilité et de réduction de l’empreinte environnementale. D’ailleurs, la création du Business Steering Group, en charge de l’optimisation des activités industrielles, de commercialisation et de chaîne logistique (supply chain) du groupe, a été l’une des initiatives les plus marquantes de la dernière décennie, explique OCP Group. Ainsi, des modèles avancés de la «supply chain» ont été développés pour optimiser les bénéfices de l’entreprise dans une approche globale, faisant levier sur la flexibilité inhérente à une chaîne de valeur intégrée depuis l’extraction minière à la hiérarchisation des marchés potentiels. «Grâce à une approche collaborative, le Business Steering Group a contribué de manière significative à briser les silos, à instaurer une culture d’innovation et d’entrepreneuriat, et de promouvoir le recours à l’intelligence collective», est-il ajouté. Aujourd’hui, l’analyse avancée et l’innovation sont placées au cœur de la stratégie et de la vision du groupe. Une approche qui a notamment conduit à la création de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et au développement d’un portefeuille de nouveaux produits adaptés aux sols et aux cultures des clients d’OCP. Elle a également permis à OCP de compléter son offre d’accompagnement des agriculteurs par le développement de solutions digitales. 

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page