Éco-Business

Islamica 500 livre sa deuxième édition

Après le succès de la première édition du guide des 500 personnalités les plus influentes de l’économie islamique et de l’industrie du halal, IsFin réitère l’expérience et dévoilera en octobre la deuxième édition dudit guide.

La deuxième édition du guide des personnalités de l’économie islamique, Islamica 500, verra bientôt le jour. Ce guide, qui recense les 500 personnalités les plus influentes de l’économie islamique et de l’industrie du halal, est réalisé par IsFin, cabinet de conseil en marchés islamiques. Contrairement à la première version dévoilée le 4 novembre 2015, en marge du World Islamic Economic Forum, qui s’est déroulé à Kuala Lumpur (Malaisie), l’édition de 2016 du guide sera dévoilée le 10 octobre, au cours d’une réception privée tenue à Dubaï, «The Islamica 500 Award Reception» (la réception du prix Islamica 500). Publié annuellement, l’Islamica 500 est un guide d’affaires fournissant des détails biographiques très recherchés et difficiles à trouver des 500 personnalités les plus influentes dans le monde islamique et économique.

«L’Islamica 500 se concentre sur des personnalités issues de différents secteurs, marchés et nationalités. Ainsi, ce guide dresse la liste des personnalités du monde de l’industrie, de la finance, de la science, des affaires, de la politique, des affaires internationales, du droit et des médias», explique-t-on chez IsFin. La réalisation de cette édition intervient après le succès de la première édition et entend poursuivre le développement du projet en enrichissant le guide avec les dernières informations sur les nouveaux acteurs sur ce marché, qui se caractérise pas une croissance rapide.

Un marché de 3.000 milliards de dollars
En effet, à une époque où de nombreux marchés atteignent un point de saturation, les musulmans représentent l’un des marchés les plus dynamiques dans le monde et offrent une opportunité de croissance majeure pour les entreprises du monde entier.

Le marché des produits et services halal ou conformes à la Charia va bientôt atteindre un total de 3.000 milliards de dollars annuellement. Chaque mois, de nouveaux acteurs économiques se lancent dans ce segment émergent avec des produits rebaptisés ou taillés sur mesure.

L’économie islamique est un marché sophistiqué. «Percer dans ce secteur nécessite une compréhension fine de ses composantes, des risques et des opportunités. Percer dans le segment islamique exige que vous maîtrisiez à la fois le contexte et les contacts. L’Islamica 500 offre une idée précise de la sophistication de l’économie islamique et de bons contacts qu’il faudra approcher», explique-t-on chez IsFin. 

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page