Éco-Business

Amima : le marché des tracteurs neufs décline de 35%

Le marché des tracteurs neufs a enregistré en 2016 une baisse de 35% par rapport à 2015 pour s’établir à 1.934 unités. Cette baisse s’enchaîne depuis plusieurs années et impacte négativement le développement de la mécanisation au Maroc, note le communiqué de l’Amima.

L’association souligne que «la TVA de 10% fournie sur certains équipements agricoles (40% du matériel) est une mesure contre-productive qui risque d’avoir des retombées sur le fonds de développement agricole avec un besoin de financement additionnel et de favoriser davantage le développement du secteur informel.


«Afin de stimuler la mécanisation agricole et atteindre les objectifs du PMV (Plan Maroc vert), il s’avère nécessaire de maintenir les subventions et avoir un accès plus facile au financement», note le communiqué.

En matière de subventions de l’État dans le domaine de l’agriculture, le cas de la Turquie est un exemple concret à prendre en considération. Grâce au programme de subventions dans le domaine agricole initié par l’État depuis 1950, la production agricole en Turquie a beaucoup augmenté grâce entre autres à la mécanisation, ajoute la même source.

«Le matériel d’occasion pénalise et freine l’évolution positive du parc des tracteurs. Il est à noter, par ailleurs, que le matériel obsolète est peu à peu remplacé par du matériel neuf, mais le chemin reste important pour atteindre les objectifs du PMV», ajoute la même source.
Il est à noter que le Maroc avait lancé en 2009 une campagne d’aide au secteur agricole, dont une partie concernait la mécanisation qui avait mené à une croissance notable du secteur.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page