Opinions

Partenariat vert: une transition green nécessaire !

Alors que s’opèrent des changements majeurs sur l‘échiquier géopolitique mondial, sous le coup de la flambée des cours et de la redistribution des rôles dans la partition économique internationale, le Maroc – oui, notre Maroc ! – se construit son positionnement de demain. Il pose sereinement, une brique après l’autre, son attirail économique avec lequel il partira conquérir bien d’autres opportunités nouvelles.

À côté du travail à mener pour bétonner sa souveraineté économique, réussir l’implémentation du Nouveau modèle de développement ou encore réduire les disparités par des chantiers tels que celui de la généralisation de la protection sociale…, le partenariat vert inaugure résolument un nouveau cap pour le Royaume. Au-delà des aspects positifs qu’il englobe, ou encore du fait que ce pacte est premier de son genre à être signé par l’Union européenne, il confirme la transition définitivement green du Maroc.

Une trajectoire déjà prise, mais qui sera davantage renforcée dans le sens de la décarbonation de l’industrie, de la sobriété économique en carbone, de la mobilité durable, de la prise en compte de la durabilité dans la dimension législative… Il restera, en parallèle, à opérer le déclic dans le secteur privé pour que le «vert» soit un réflexe et non un galon. La durabilité est un enjeu crucial et la pénurie d’eau, subie par notre pays actuellement, est là pour nous rappeler toute l’importance du sujet.

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page