Opinions

Le ciel s’éclaircit pour les Marocains

EDITO. On l’a senti, les Marocains sont sortis ce week-end. Ils ont voyagé aux quatre coins du pays et se sont baignés à la plage et dans les piscines. En juin, c’est un phénomène assez «normal», mais dans le contexte que l’on connaît, on peut parler de retour (progressif) à la vie normale. «Je vais commencer à voyager chaque week-end, on a trop souffert, il faut en profiter. On ne sait pas de quoi sera fait demain.» Cette phrase -pourtant banale- d’un ami lors d’une conversation téléphonique m’a interpellé. Les Marocains ont donc repris goût à la vie… et ça ne fait que commencer.

Le pass vaccinal va leur permettre de voyager en toute liberté à l’intérieur du royaume, et même de ne pas tenir compte du couvre-feu s’ils sont vaccinés à 100%. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger est tombé au moment où personne ne s’y attendait, le dimanche à 19h, annonçant la tant attendue ouverture des frontières aériennes à partir du 15 juin.


Deux listes de pays ont été établies, conformément aux recommandations du ministère de la Santé. Ces listes seront régulièrement actualisées. Concernant la liste A, il suffira d’un certificat de vaccination ou d’un test PCR négatif de moins de 48 heures de la date d’entrée sur le territoire national. La liste B exige des autorisations exceptionnelles avant de voyager, un test PCR et un isolement sanitaire de 10 jours. À la veille des vacances d’été, le ciel s’éclaircit.

Hicham Bennani / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page