Opinions

Insaisissable comme le diable

Il badine, esquive et nargue. Le virus de la Covid-19 se joue de notre quotidien et de notre moral depuis une année maintenant. Provocateur depuis son apparition, il reste fidèle aux spécificités qu’on lui connaît, notamment celle d’être imprévisible. Chaque fois que le monde de la science croit l’avoir cerné, ce bon vieux virus se montre encore plus agile. Il se propage, nuit au gré de son humeur et, maintenant, se transforme. Insaisissable comme le diable ! En toile de fond, toutes les nations attendent leur tour dans la file des vaccins, et les corps médicaux du monde ont épuisé depuis longtemps déjà leurs forces. Nous n’en avions pas encore fini avec la première souche que deux autres ont fait leur apparition, amplifiant les risques et les craintes d’un retour vers les premiers mois de la pandémie. Que faire alors ? Tout refermer et attendre que le virus se lasse? Plus que dangereuse, cette solution signerait l’arrêt de mort du tissu économique et la mise à la rue de millions de travailleurs, induisant inévitablement un poids insoutenable pour les caisses publiques. Certes, nous avons eu la (mal)chance d’expérimenter les effets positifs du confinement, mais nous avons aussi payé l’amère facture qui en a découlé. Qu’il soit question d’une nouvelle souche du virus -ou même de plusieurs autres- le gouvernement doit faire en sorte de construire une stratégie d’alerte qui ne soit pas altérée par l’imprévisibilité de la Covid-19. Les nombreuses prolongations des mesures de précaution doivent se transformer en feuille de route sanitaire durable. En somme, il s’agira de tracer de nouveaux contours au quotidien. Un «retour à la normale» où la vigilance sanitaire est extrême, l’importance donnée au secteur de la santé stratégique et l’avant-garde en termes de recherche et développement très poussée. Un préalable à tout cela demeure, néanmoins : celui de s’assurer que le vaccin que nous attendons impatiemment pour limiter la propagation du premier virus peut se montrer efficace pour les nouvelles souches. Nous l’espérons bien !

Meriem Allam / Les Inspirations Éco


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page