Opinions

Fabrications des vaccins au Maroc: un tournant plus que jamais crucial !

Le moment est historique et nous aurions bien raison d’en être fiers ! C’est, en effet, un pas de géant que notre pays franchit, à présent, avec la signature des conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue locale du vaccin anti-Covid-19 et autres vaccins. Déjà plébiscité pour sa stratégie de riposte face à la pandémie, le royaume se positionne en figure de proue continentale en matière biomédicale pour, d’une part, atteindre son autosuffisance et, d’autre part, être le fournisseur de l’Afrique en vaccins. La portée sanitaire est énorme et les impacts économiques non moins colossaux ne serait-ce que sur les chiffres du commerce extérieur. Ne parlons même pas du renforcement de l’expertise nationale ou encore de l’enjeu davantage social, ayant trait à l’accès des citoyens aux soins. Nous en parlions récemment dans cette même colonne, le secteur pharmaceutique national est à un tournant plus que jamais crucial. Jamais, en effet, il lui ait été donné autant de potentialités de croissance que depuis l’avènement de la pandémie de la Covid-19. Qui eut cru, en effet, il y a quelques décennies de cela que notre pays relèverait le défi de fabriquer un produit que les Nations du monde s’arrachent pour sauver leurs populations ? Qui eut cru, aussi, que nous entérinions un dispositif légal aussi important que celui portant sur la recherche biomédicale ?… C’est dire que la volonté de l’État est plus que jamais exprimée de hisser l’industrie pharmaceutique nationale au même rang que de pays bien plus développés. À charge également pour les opérateurs du secteur de faire preuve d’innovation et de se sortir de la zone de « confort fiscal et commercial » pour greffer sur des branches de recherche pointues et vitales. À charge, de même, pour le gouvernement -celui en poste et ses successeurs- de ne jamais perdre de vue l’importance de challenger ce segment industriel et scientifique pour gagner, enfin, le pari de la mise à niveau du secteur de la santé. Celui-ci est à la portée, quand tout l’écosystème y met du sien. 

Meriem Allam / Les Inspirations Éco


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page