MDJS

L’AC Milan sanctionné par l’UEFA

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Depuis plusieurs mois, l’AC Milan ne savait pas vraiment à quelle sauce il allait être mangé par l’UEFA. Dans le viseur de l’instance dirigeante du football européen, le club italien a évité de justesse l’exclusion en Coupe d’Europe après s’être saisi du Tribunal arbitral du sport. Aujourd’hui, les Rossoneri ont été définitivement fixés sur leur sort via un communiqué publié sur le site officiel de l’UEFA. Des sanctions où l’on apprend que l’argent obtenu cette saison en Europa sera directement reversé dans les caisses de l’UEFA. Mais pas seulement. «La chambre de jugement de l’organe de contrôle financier de club (CFCB) a rendu une décision dans l’affaire du club AC Milan à la suite de la décision du TAS dans l’affaire, CAS 2018/A/5808 AC Milan c. UEFA pour l’imposition d’une mesure disciplinaire proportionnelle pour la violation, par le club, du règlement de l’UEFA sur la licence des clubs et le fair-play financier, en particulier l’exigence de rentabilité. Par conséquent, si le club ne se conforme pas aux règles du fair-play financier au 30 juin 2021, il sera exclu des prochaines compétitions de clubs de Ligue Europa de l’UEFA, pour laquelle il serait qualifié, pour les saisons 2022/23 et 2023/24.

Le club aura également une retenue de 12 millions d’euros sur les recettes tirées de l’UEFA Ligue Europa 2018/19 et ne sera pas autorisé à inscrire plus de 21 joueurs pour participer aux compétitions de l’UEFA lors des saisons 2019/20 et 2020/21». Privé de ses revenus 2018/2019 en Ligue Europa, l’AC Milan devra donc faire profil bas jusqu’à la fin de la saison. Les nouveaux propriétaires auront notamment la mission d’équilibrer les comptes du club d’ici le 30 juin sous peine d’être privés de Coupe d’Europe. Auteur d’un mercato estival 2018 où un grand nombre de prêts avec option d’achat ont été conclus, le club transalpin va sans doute réajuster sa politique de recrutement. Enfin, à l’instar de ce qu’avait connu le Paris Saint-Germain, Milan devra composer avec un effectif très limité en Coupe d’Europe. Gennaro Gattuso a fait une sortie médiatique dont lui seul à le secret. Sous la menace du fair-play financier et contraint de vendre des joueurs, l’entraîneur des Rossoneri s’est montré passablement énervé lundi en conférence de presse avant d’affronter Bologne en Série A. «Vous les empaquetez et les envoyez n’importe où. C’est Noël, alors vous les emballez et les mettez sous le sapin. (…) Je sais que l’on a des contraintes et qu’on ne peut pas faire grand-chose sur le marché, mais c’est vous qui n’arrêtez pas de dire que nous devons vendre Calhanoglu, Suso, Higuaín. Pour moi, ce n’est pas le cas. Je ne fais pas que défendre Hakan, je défends tout le monde. Je suis prêt à me jeter au feu pour mes joueurs. Donc quand vous me parlez, ça m’irrite que vous attaquiez mes gars», a lancé l’ancien joueur du club. 


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page