Maroc

Un nouveau projet de loi pour régir l’aquaculture

Faire de l’aquaculture un moteur de croissance majeure: tel est le choix politique du royaume pour le développement durable de ce secteur. Il était donc inéluctable de doter l’aquaculture marine d’un cadre juridique approprié et spécifique. C’est donc ici qu’intervient le nouveau projet de loi déposé par le ministère de tutelle auprès du Secrétariat général du gouvernement (SGG).

Le projet de loi en question vise à définir les règles d’aménagement, de développement, d’organisation et de gestion de l’aquaculture marine. Aussi, il prend en considération les évolutions actuelles et futures, en adaptation avec les changements que connaît cette activité aux niveaux national, régional et international.


Enfin, en cas d’adoption du projet, c’est l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) qui se chargera de la préparation des avant-projets de plans aquacoles. Ceux-ci fixent les mesures permettant de promouvoir le développement et la gestion responsable de l’aquaculture marine, ainsi que l’utilisation rationnelle, équilibrée et équitable des espaces disponibles pouvant accueillir les activités aquacoles.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page