Maroc

Santé : La clinique Jerrada, toute une stratégie !

65 millions de DH. C’est le montant investi pour l’agrandissement de la clinique Jerrada Oasis, à Casablanca. L’établissement médical ouvrira aussi un centre oncologique et une maternité à l’horizon 2017.


Les travaux d’extension de la clinique Jerrada Oasis confortent sa position de pôle médical d’excellence dans la capitale économique. Érigée sur 9 étages dont 2 sous-sols avec une capacité d’accueil avoisinant les 100 lits, la clinique peut se targuer de compter parmi les plus grandes de Casablanca. «On a commencé les travaux de la première partie en 2010, et de la deuxième partie en mars 2011. Le nouveau plan d’aménagement nous a permis de passer en zone immeuble avec une dérogation spéciale pour la clinique. Nous avons réussi le défi d’épargner l’activité de la clinique tout en procédant aux travaux d’agrandissement grâce à un montage intelligent réalisé par des professionnels de haut niveau», déclare Dr. Rochdi Talib, directeur général de la clinique Jerrada Oasis.

Ce projet d’agrandissement, qui a coûté la bagatelle de 65 MDH, est en réalité un investissement rentable selon le directeur général de la clinique Jerrada Oasis. Ce dernier table sur un taux de croissance qui oscille entre 20 et 30% corrélé à un chiffre d’affaires qui devrait atteindre les 110 MDH en 2016. Une ambition à la portée de la clinique qui ne manque pas d’atouts. En effet, la structure abrite le plus grand service réanimation de Casablanca. Cette dernière compte vingt box dont huit exclusivement dédiés aux maladies cardio-vasculaires. Un atout majeur que la structure sanitaire ne manque pas de mettre en avant. En 2017, Jerrada Oasis devrait entrer dans une nouvelle phase de développement.

La clinique pluridisciplinaire se dotera d’un service de maternité et d’oncologie. Ces deux structures indépendantes jouxteront la clinique principale. «Nous sommes en pourparlers avec la ville de Casablanca afin que celle-ci nous cède le terrain vague qui se trouve juste à côté de la clinique. Nous avons l’ambition d’y construire une clinique dédiée à l’oncologie. Nous finalisons aussi l’achat d’une villa située dans le même pâté de maisons pour la transformer en maternité», révèle Dr. Rochdi Talib. Les deux projets devront engendrer la création de 250 nouveaux emplois en personnel médical et paramédical. Au-delà des prestations de service sur le sol marocain, la clinique a tissé des partenariats en Afrique, notamment au Gabon où une convention de transfert et de soins en cardiologie la lie à l’organisme public CNAMGS (Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale).

Ce partenariat génère 1,5 million d’euros annuellement pour la clinique. D’autres partenariats s’inscrivant dans la même lignée existent avec le Congo-Brazzaville. Sous peu, la clinique pourra mettre à la disposition des patients tchadiens ses services, nous dévoile le DG. Et comme s’imposer comme un pôle d’excellence ne peut se faire sans formation, la clinique a pour ambition d’organiser des séminaires en invitant des pointures en médecine des 4 coins du monde pour maintenir un niveau de qualité de prestation maximal de son personnel médical. «Nous avons l’ambition de maintenir un niveau de qualité irréprochable pour nos patients. Des séminaires mensuels seront organisés dans la salle de conférence au profit du personnel médical et paramédical. Un retour sur expérience et des échanges sur des cas de malades ne sera que bénéfique», déclare Dr. Rochdi Talib. 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page