Maroc

OPCVM : Les encours en nette progression

D’après le rapport d’activité annuel de l’année 2014 du Conseil déontologique des valeurs mobilières, les OPCVM ont affiché une nette progression des encours ainsi que du nombre d’investisseurs.


L’actif net des OPCVM est en progression! En effet, à fin 2014, le ratio actif net des OPCVM épargne nationale s’est établi à 129,15% contre 105,84% pour l’année 2013. Cette hausse de 23,31% est essentiellement due à la variation de +22,40% de l’actif net des OPCVM, alors que l’épargne nationale est demeurée quasiment stable, avec une faible augmentation de 0,31%, relève le dernier rapport d’activité annuel, pour l’année 2014, du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM). De même, les encours net des OPCVM ont connu une nette hausse pour passer de près de 240 MMDH à près de 300 MMDH entre 2013 et 2014.

Évolution de l’actif net des OPCVM
L’actif net des OPCVM au cours des cinq dernières années a connu une large hausse. Ce dernier est passé de 193,41 MMDH en 2009 à 300,54 MMDH en 2014, soit une progression de 55,39%. La croissance annuelle moyenne de l’actif net sur cette période est de 9,22%. Cette hausse résulte de l’augmentation de l’actif net de l’ensemble des catégories d’OPCVM. Toujours d’après le rapport d’activité annuel du CDVM, l’actif net des OPCVM «OMLT» s’est accru de 52,84 MMDH, celui des OPCVM «OCT» de 35,51 MMDH et l’actif net des OPCVM «Monétaires» de 13,69 MMDH. Quant aux OPCVM «Diversifiés», «Actions» et «Contractuels», ils ont vu leur actif net augmenter respectivement de 3,75 MMDH, 746 MDH et 568 MDH

Hausse des OPCVM en activité
Le nombre d’OPCVM en activité en 2014 a été de de 384 contre 373 une année plus tôt. Cette augmentation résulte de la création de 11 nouveaux fonds à savoir 4 OPCVM «OMLT», 2 OPCVM «OCT», 2 OPCVM «Monétaires», un OPCVM «Diversifié» ainsi que 2 OPCVM «Actions». Notons que les 384 OPCVM en activité se répartissent en 45 SICAV et 339 FCP. La catégorie «OMLT» compte le plus de fonds avec 141 OPCVM. Cette prédominance est également observable en matière d’actifs sous gestion puisque la catégorie «OMLT» présente, à fin 2014, un encours de 149,8 MMDH, soit près de la moitié de l’actif net total. Au cours de l’année 2014, les six catégories d’OPCVM ont évolué à la hausse.

Les OPCVM «Actions» ont affiché des performances annuelles moyennes de 6,61%, supérieures à celles de leur indice de référence, le MASI, qui a enregistré une progression de 5,55%. À fin 2014, les 85 OPCVM «Actions» en activité (contre 83 à fin 2013) gèrent un actif net de 21 MMDH, en hausse de 5,69% par rapport à fin 2013. Les OPCVM «Diversifiés», avec 64 fonds à fin 2014, affichent un actif net de 11,3 MMDH contre 8,81 MMDH à fin 2013 (soit une augmentation de 28,30%). Cette catégorie a enregistré une performance annuelle de 10,48% contre 0,18% en 2013. Les OPCVM «Monétaires» ont eux aussi connu une variation positive de leur actif net, passant ainsi de 68,03 MMDH en 2013 à 73,68 MMDH en 2014.

Cette croissance résulte de l’effet conjugué des souscriptions nettes et de la performance annuelle positive (+4,22%) enregistrées par cette catégorie qui compte, à fin 2014, 50 OPCVM. Pour ce qui est de l’encours des OPCVM «OCT» à fin 2014, il était de 43,56 MMDH contre 26,42 MMDH un an plus tôt. Pour ce qui est des OPCVM «OMLT», tirant profit du mouvement baissier de la courbe des taux au cours de l’année 2014, les 141 OPCVM «OMLT» en activité ont affiché une performance annuelle de l’ordre de 11,63% contre 3,14% en 2013. L’actif sous gestion des OPCVM contractuels s’est établi fin 2014 à 1,04 MMDH, soit une hausse de 14,19% par rapport à fin 2013. Cette augmentation est principalement due à la collecte nette de 93,3 MDH qu’ont connue les OPCVM «Contractuels».

Évolution du nombre d’investisseurs à fin 2014
Le nombre d’investisseurs en parts ou actions d’OPCVM a été de 18.043 en 2014, soit 68 investisseurs de moins qu’à fin 2013, d’après le rapport du CDVM. Ce recul résulte de la diminution du nombre d’investisseurs des catégories «personnes physiques résidentes» et «personnes physiques et morales non résidentes» pour -2,3%, partiellement compensée par la hausse du nombre de «personnes morales résidentes» investissant en titres d’OPCVM avec +8,7%. Cette baisse a concerné principalement les OPCVM «Actions» et «Diversifiés», dont le nombre d’investisseurs a diminué de 8,6% pour s’établir à 3.319.  


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page