Maroc

Maroc–Espagne : un calendrier de travail pour passer au concret

Lors des entretiens entre le roi Mohammed VI et le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, l’accent n’a pas seulement été mis sur les actions à concrétiser. Rabat et Madrid entendent passer au concret, en se fixant un délai de trois mois maximum pour passer à l’action ! 

Maroc – Espagne : Fini les bisbilles avec l’UE ?
Pour de nombreux observateurs, l’Espagne est traditionnellement la principale source de blocage dans les relations entre le Maroc et l’Union Européenne. «Faire la paix avec l’Espagne, c’est faire la paix avec l’Union Européenne», déclare l’économiste Driss Aissaoui. Ainsi, aussi bien sur la question du Sahara que sur de nombreux autres points en suspens, nombreux sont les analystes qui s’attendent prochainement à un changement positif de l’attitude de l’UE sur certains dossiers importants pour le royaume. C’est le cas également du dossier migratoire, car Rabat et Madrid ont convenu que «la coopération dans le domaine des migrations sera relancée et renforcée. Le Groupe Permanent Hispano-Marocain sur la Migration se réunira prochainement».

Cap sur la coopération éducative et culturelle
Autre domaine qui devrait attirer l’attention des observateurs, c’est bien celui de l’enseignement et de l’éducation. En effet, dans la Déclaration conjointe, il est ainsi mentionné que «le domaine de l’éducation, de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur sera prioritaire dans cette nouvelle étape». D’ailleurs, poursuit la même source, «un groupe de travail spécifique sera établi, à cet effet». De même, poursuit la même source, «la coopération culturelle sera renforcée». Dans ce cadre, un groupe de travail sectoriel dans le domaine de la culture et des sports sera établi. Un nouvel élan sera imprimé au Conseil d’Administration de la «Fondation des Trois Cultures».

Une feuille de route à présenter dans trois mois
Parmi les points figurant sur la Déclaration conjointe, on peut noter que : la coordination dans le cadre des présidences respectives du processus de Rabat, pendant la période 2022-2023, sera menée de manière à mettre en exergue la coopération exemplaire entre les deux pays dans ce domaine, à la faveur d’une approche globale et équilibrée du phénomène migratoire. Aussi, le roi Mohammed VI et le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, désigneront un comité en charge de la mise en œuvre de la Déclaration conjointe, dans un délai de trois mois. Autrement dit, une priorité est accordée à la concrétisation de l’ensemble des engagements mentionnés sur la Déclaration conjointe.

Abdellah Benahmed / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page