Maroc

Le Maroc, un allié important de l’UE dans la lutte contre le crime transfrontalier et le crime organisé (Ambassadeur de l’UE)

Le Maroc représente un allié important de l’Union européenne (UE) dans le domaine de la lutte contre le crime transfrontalier, le crime organisé, le trafic des stupéfiants et le blanchiment des capitaux, a affirmé jeudi l’Ambassadeur de l’UE au Maroc, Claudia Wiedey.

Wiedey, qui intervenait à distance lors de la présentation et le lancement à Marrakech du Guide de la procédure d’extradition, a exprimé le souhait de l’UE de renforcer davantage la coopération entre les deux parties dans ce domaine, réaffirmant l’engagement de l’UE à appuyer le Maroc dans la réforme de la justice.


Metttant en exergue les efforts du Maroc dans le domaine de la lutte contre le crime transfrontalier et le crime organisé à travers son adhésion aux différentes conventions internationales et accords bilatéraux, la diplomate européenne a relevé que l’une des priorités du ministère public marocain consiste en le renforcement de la coopération internationale en matière judiciaire.

Dans ce contexte, Wiedey a mis l’accent sur les défis mondiaux relatifs à l’internationalisation du crime, ajoutant que la réponse à ces défis doit être internationale à travers une coopération efficace et étroite et la conclusion de conventions multilatérales et bilatérales.

La Présidence du ministère public a procédé, jeudi à Marrakech, au lancement du « Guide de la procédure d’extradition » à l’occasion d’une formation sur « l’extradition entre le droit interne et les conventions internationales ».

Ce Guide est le fruit d’une coopération entre le Maroc et l’UE dans le cadre du Programme d’appui à la réforme de la justice.

FB

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page