Maroc

Le Maroc et l’Inde s’engagent à échanger leurs criminels respectifs

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

 


Le Maroc et l’Inde ont signé, aujourd’hui à New Delhi, un accord de coopération judiciaire portant sur l’extradition des criminels. En vertu de cet accord, chaque partie s’engage à remettre à l’autre, dans le cadre du principe de réciprocité et en cas de présentation d’une demande, les personnes qui sont poursuivies ou condamnées à une peine privative de liberté par les juridictions de l’un des deux pays. «L’objectif de cet accord est de fournir un cadre juridique transparent, fiable et permanent pour l’extradition des personnes qui sont accusées de crimes transfrontaliers, de la traite des êtres humains, de terrorisme et de toutes autres infractions pénales où économiques commises dans un État contractant», a indiqué Mohamed Aujjar, ministre de la Justice.

Cet accord permettra également aux deux pays de coopérer pour traiter les cas d’éléments criminels agissant à l’encontre des intérêts nationaux de l’Inde ou du Maroc, a-t-il dit, ajoutant que les deux pays ont besoin de ce cadre juridique solide pour asseoir une coopération efficace dans la lutte contre la criminalité.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page