Maroc

La transformation de Lesieur Cristal

Samir Oudghiri, DG de Lesieur Cristal./DR

Le spécialiste de l’huile de table ne cesse d’innover. L’objectif de Lesieur Cristal, arrivé à maturité, est de s’assurer de nouveaux marchés de croissance. Ainsi, la société suit le changement des habitudes des consommateurs et s’est d’ores et déjà positionnée sur le marché du savon liquide. 
Le marché des savons durs est en repli de 1% et il s’agit là d’une tendance lourde. Les marchés des nouveaux produits du savon (liquide, gel douche et pâte) enregistrent pour leur part une bonne croissance. Contrairement aux savons durs, le marché de l’huile de table ainsi que celui de l’huile d’olive continuent de croître. 

Le premier a marqué une hausse de 0,7% par rapport à 2014, alors que le second est celui qui a tiré les revenus de Lesieur Cristal vers le haut. Dans le chiffre d’affaires global, la propension de l’huile de table a également reculé au profit de l’huile d’olive, qui porte sa part à 11% au lieu de 7% en 2014. 

Les autres composantes restant dans les mêmes proportions (le savon à raison de 13%, les tourteaux (3%) et les divers (1%)), seule l’huile de table cède les cinq points de pourcentage, passant de 77% à 72%. 

Dans ce sillage, le résultat d’exploitation ressort à 290 MDH, en amélioration de 7%. Le résultat net se replie tout de même de 10% à 164 MDH. Retraité de l’impact de la cession du terrain de Salé en 2014 (événement non récurrent en 2015), la progression du résultat net serait de 10%.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page