Maroc

Formation : Euromed Fès honore ses lauréats (VIDEO)

L’Université Euromed de Fès a célébré ses 280 lauréats de l’année, issus du Maroc et d’autres pays méditerranéens. Lors de cet événement mettant à l’honneur son attractivité et son excellence académique, l’université a fait le point sur ses nombreuses réalisations dans les domaines de la formation, la recherche et l’innovation. 

En présence de plus de 1.000 personnes, l’Université Euromed de Fès a célébré, lundi, ses lauréats de l’année 2023. Au total, 280 diplômés, marocains et étrangers, se sont vus remettre leurs diplômes nationaux ainsi que des doubles diplômes obtenus avec des institutions partenaires de l’espace euro-méditerranéen.

Ces nouveaux diplômés ont suivi des formations dans différents domaines tels que le génie mécanique, le génie électrique, les TIC, l’architecture, le design, l’urbanisme, le business, la communication, les sciences politiques et le droit.

Cette célébration rappelle, selon les responsables de l’université, le rôle du Maroc dans la formation de l’élite de l’espace euro-méditerranéen et africain, puisque les lauréats de 2023 comprennent, outre des Marocains, des étudiants originaires tant du nord que du sud de la Méditerranée.

Adaptation à un monde en mutation constante
Tout en soulignant l’importance des savoirs transmis par l’université, Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, a insisté sur la nécessité de développer les compétences transversales ainsi que des soft skills pour permettre aux lauréats de réussir dans un monde en mutation rapide.

Face à ces défis, le ministre a rappelé l’importance de l’apprentissage tout au long de la vie, désormais indispensable pour s’adapter à l’évolution permanente des métiers et des technologies.

Dans cette optique, le plan Pacte ESRI 2023 vise précisément à renforcer les capacités et l’employabilité des étudiants via des activités culturelles, linguistiques ou para-universitaires. S’adressant spécifiquement aux étudiants internationaux de l’Université Euromed de Fès, Miraoui les a encouragés à tirer le meilleur parti de leur séjour au Maroc et à faire de leur expérience un pont entre leur pays d’origine et le Royaume.

Le brassage culturel au service de l’innovation
De son côté, Mostapha Bousmina, président de l’Université Euromed de Fès, a souligné l’attractivité dont jouit l’établissement auprès des étudiant, rappelant que l’université reçoit entre 60.000 et 80.000 candidatures chaque année. Sur les 3.500 étudiants actuellement inscrits, 18% sont de nationalités étrangères. Parmi ces derniers, près de la moitié des effectifs (47%) bénéficient d’une bourse.

L’université se distingue ainsi par la diversité de ses étudiants et enseignants-chercheurs qui représentent 47 nationalités différentes. Soucieuse de former des diplômés maîtrisant les langues étrangères, elle dispense déjà 40% de ses enseignements de spécialité en anglais et ambitionne d’atteindre 50% d’ici 2026. Au niveau des études doctorales, la totalité des cursus se dérouleb en anglais au sein de l’établissement.

«Dans le domaine de l’innovation technologique, notre université se distingue par plusieurs réalisations de pointe. Elle possède, notamment, la seule école d’ingénieurs du continent africain entièrement consacrée à l’intelligence artificielle», précise le président d’Euromed Fès.

Il a souligné par ailleurs que l’université abrite le plus important parc de machines d’impression 3D en Afrique et est désormais capable de fabriquer ses propres imprimantes 3D à partir d’une technologie développée par ses ingénieurs.

98 MDH pour la recherche en 2023
L’excellence de l’Université Euromed de Fès en matière de recherche et d’innovation se traduit également sur le plan financier. L’université parvient à capter chaque année près de 50 millions de dirhams (MDH) de fonds dans ces domaines. Pour cette année universitaire, ce montant atteint même 98 MDH. Cette importante capacité de financement permet aux enseignants-chercheurs de maintenir un rythme de publications scientifiques soutenu. Avec une moyenne de 3,48 articles publiés par enseignant-chercheur, la productivité scientifique de l’université est ainsi la plus élevée du pays (la moyenne nationale étant de 0,47 publication par enseignant-chercheur).

Extension de l’éco-campus en marche
L’Université Euromed de Fès poursuit l’extension de son éco-campus. La deuxième phase des travaux, actuellement en cours, sera achevée pour la prochaine rentrée universitaire. Ces nouvelles installations, qui s’intégreront au tissu urbain de Fès, comprendront un vaste centre de conférences avec des amphithéâtres d’une capacité totale de 3.500 places, une bibliothèque, des espaces de restauration ainsi qu’un cinéma ouvert sur la ville. Un ambitieux complexe sportif verra également le jour, incluant une piscine olympique dans la perspective de développer la filière «sport-études» et faire émerger de futurs champions en natation. Un terrain de football aux normes FIFA ainsi que d’autres équipements sportifs high-tech sont également au programme. L’université s’apprête aussi à ouvrir un nouveau CHU et d’autres installations dans le domaine des sciences de la santé, incluant la médecine du sport.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page