Maroc

Exclu. Dislog Group bientôt en Bourse !

De challenge en challenge, Dislog Group voit toujours plus grand. Prochain objectif: une introduction en Bourse. Pour ce faire, le groupe poursuit son Plan d’accélération industrielle en inaugurant une ligne de produits d’entretien ménagers liquides, d’une capacité de 85.000 tonnes par an. Il annonce également la fusion-absorption de Fater Maroc par Hygienic Modern Industries, ainsi que la signature d’un partenariat stratégique avec la marque Aïcha®.

Dislog Group file en trombe sur la voie de sa croissance. De challenge en challenge, le prochain objectif, que s’assigne le holding spécialisé dans la logistique et la distribution, est celui de franchir le pas de la cote casablancaise. «Nous ambitionnons d’introduire Hygienic Modern Industries (HMI) en Bourse au courant de l’année 2022 (Dislog industrie) et en 2024 pour Dislog distribution & logistics», nous déclare en avant-première Moncef Belkhayat, président de Dislog Group. Une suite naturelle, il faut le dire, aux concrétisations stratégiques et à la courbe de croissance observée par le groupe depuis plusieurs années. L’IPO permettra donc à Dislog de lever des fonds et de poursuivre ainsi son développement «qui consiste à acquérir de nouvelles marques, de nouvelles entités de production, pour permettre à notre groupe de développer encore plus son activité industrielle», comme l’explique Belkhayat. Justement, le groupe a entamé un virage important pour son activité industrielle et vise à consolider ses acquis dans ce domaine. Cette entrée en Bourse se fera donc à travers «Dislog Industries». C’est la nouvelle appellation donnée au holding industriel, qui englobe désormais trois principales activités, à savoir les produits d’entretien ménagers (Hygienic Modern Industries), les biscuits & cakes (en partenariat avec EDITA Égypte), ainsi que l’activité Food (en partenariat avec Les Conserveries de Meknès).


Absorption de Fater par HMI
Et ce n’est pas la seule actualité du groupe, dont le conseil d’administration, récemment réuni, a décidé de procéder à l’absorption de Fater Maroc (basée à Mohammedia) par Hygienic modern industries (HMI). L’entité créée en 2019 possède à son actif plusieurs marques de produits d’entretien et de détergents, dont la marque Forza. HMI a signé plusieurs contrats de manufacturing avec des multinationales, comme Procter & Gamble et Unilever, et fabrique en outre des marques propres pour divers clients du groupe. «L’intégration des deux filiales devient un élément stratégique pour Dislog. Cela permettra d’avoir une seule unité, qui réalise un chiffre d’affaires consolidé dépassant les 450 MDH, et qui nous permettra de devenir un player national majeur», précise Moncef Belkhayat. C’est justement cette ambition que l’entrée en Bourse, projetée, viendra consolider avec l’ouverture du capital aux investisseurs en Bourse en 2022.

Nouvelle unité industrielle
En attendant, le groupe fondé, par Belkhayat en 2005, entame l’année 2021 sous les meilleurs auspices. Vendredi dernier, Dislog Group inaugurait à Mohammedia une unité industrielle dédiée à la production de multi-liquides pour produits ménagers, d’une capacité de 85.000 tonnes par an. Cette nouvelle unité de HMI Mohammedia a nécessité un investissement global de 50 MDH, pour générer, à terme, un chiffre d’affaires annuel de 450 MDH et créer 250 emplois, dont 150 intérimaires. L’unité industrielle a été baptisée «Hall Laurent Philippe», en l’honneur de l’ancien PDG de Procter & Gamble (P&G) Maroc, présent à l’inauguration, aux côtés de Moncef Belkhayat. «Je suis honoré de revenir au Maroc et d’inaugurer cette unité, en présence de plusieurs collègues de P&G Maroc. Sur les vingt dernières années, le Maroc a fait un bond extraordinaire en termes d’infrastructures. Ce qui fait la force du Maroc, ce sont ses cadres talentueux et ses institutions et administration efficaces et solides», renchérit Laurent Philippe, qui a exercé dans plusieurs zones de couverture de P&G, notamment au Maroc (1991-1995), mais aussi en Europe de l’Ouest, au Moyen-Orient et en Afrique. «Nous sommes ravis de voir que le plan industriel de Dislog Group avance rapidement. Six mois après l’acquisition de Fater Maroc, nous avons pu lancer une nouvelle usine avec 9 lignes de production de produits d’entretien ménagers dans 6 catégories : détergent liquide & pâte, liquide vaisselle, liquide surface, eau de Javel, liquide sol parfumé et parfum d’ambiance de maison», commente Belkhayat. Selon le président de Dislog Group, l’ambition est de positionner le Hall Laurent Philippe «comme une unité de production agile et capable de lancer nos marques propres, mais aussi d’agir pour nos partenaires et nos clients comme «contract manufacturers»».

LIRE AUSSI: Laurent Philippe: « Dislog se construit et se développe sur un socle basé sur les valeurs »

Partenariat avec Aïcha®
Autre fait marquant, vendredi dernier : le pôle Industrie de Dislog a annoncé la signature d’un partenariat de licence de la marque Aïcha® (Les Conserveries de Meknès), pour le développement de nouveaux produits dans la catégorie thé, condiments et conserves, marque que Dislog Group distribue depuis quinze ans dans le réseau des détaillants. Un partenariat qui fait donc de Dislog Group le premier et unique franchisé des conserveries de Meknès. «La marque Aïcha® est celle que je porte le plus dans mon cœur sur l’ensemble du portefeuille que nous distribuons. J’ai un respect inégalable pour son PDG, Mardoché Devico, qui nous fait confiance depuis quinze ans», confie Belkhayat. D’ailleurs, poursuit-il, suite à ce partenariat, «nous allons sourcer la production de ces trois catégories en France, et allons entamer la distribution sur l’ensemble des canaux au Maroc, à partir du mois d’avril 2021».

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page