Maroc

Digitalisation. Véhicules d’occasion : une nouvelle plateforme verra le jour

À l’occasion d’une table ronde de la 9e édition du «Cercle des Éco», concept du groupe «Horizon Press», quatre experts en la matière ont répondu à nos questions.

«Pour le véhicule d’occasion, nous avions demandé aux pouvoirs publics de pouvoir acheter, en tant que marchand, un véhicule à 10 heures et de le revendre un quart d’heure plus tard. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas. Je vois le véhicule, je vous dis d’attendre, le temps de faire l’expertise. S’il ne faut plus se rendre au centre d’immatriculation pour vérifier s’il n’est pas frappé de gage, cette étape ayant été digitalisée depuis l’arrivée de la Narsa, nous devons néanmoins attendre que la carte grise soit émise avant de pouvoir vendre. Malgré les efforts qui ont été fournis, cela nécessite encore 20, 30, 40 jours. Pendant ce temps, votre capital dort. À titre d’exemple, un mois et demi de stockage, c’est 3/4 de point, voire un point de marge qui saute. Quand vous faites 3, 4 points de marge sur un véhicule d’occasion, c’est le tiers de votre marge qui dort car le véhicule est en stock. Or, l’occasion, c’est la rapidité ! Grâce à la plateforme que nous aurons bientôt à disposition, nous pourrons réaliser les deux transactions, l’achat et la revente, en l’espace d’un quart d’heure ou 20 minutes», a révélé, Adil Bennani.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page