Maroc

Véhicules d’occasion au Maroc: quatre experts font l’Etat des lieux (VIDEO)

Dominé par l’informel, le marché marocain du véhicule d’occasion (VO) se professionnalise et s’assainit… doucement ! Certes, depuis 2013 et un amendement fiscal décisif, conformément aux dispositions de la loi de Finances de cette année-là, il attire de plus en plus les acteurs du marché du neuf.

En tête d’affiche dans ce domaine d’activité sur le marché européen, ces derniers peinent pourtant à s’y faire une place au soleil sous nos latitudes. Ils n’ont droit, pour l’instant, malgré les efforts déployés, qu’à une part famélique de cet immense gâteau, qui représente plus de 70% des transactions totales, le mix européen étant globalement composé de la même manière.  Pourquoi les labels VO lancés ces dernières années par les marques automobiles présentes sur notre marché, n’arrivent-ils pas à activer pleinement ce puissant levier de croissance ? Quels sont les freins qui entravent leur prise de pouvoir ? Comment les desserrer  ?

À l’occasion d’une table ronde de la 9e édition du «Cercle des Éco», concept du groupe «Horizon Press», quatre experts en la matière ont répondu à ces questions, et à d’autres, après avoir dressé un état des lieux du marché de l’occasion. Extrait.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page