Maroc

Corniche de Dakhla. 91,5 MDH pour le programme d’aménagement

Le programme d’aménagement de la corniche porte sur la conception, les études et le suivi des travaux d’aménagement de la promenade et son extension, ainsi que le confortement de sa falaise sur une étendue de deux kilomètres. Il est constitué de plus de 13 composantes essentielles, sous forme d’unités fonctionnelles. 

La corniche de Dakhla fera bientôt l’objet de travaux d’aménagement destinés à booster le potentiel touristique et économique de la ville. C’est du moins ce qui est ressorti de la consultation architecturale lancée par le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, dont l’ouverture des plis est prévue pour fin septembre prochain. Quant au budget prévisionnel relatif à cette cure de jouvence de la promenade, il a été fixé à 91,5 MDH.

Constitué de plus de 13 composantes essentielles, sous forme d’unités fonctionnelles, ce programme porte sur la conception, les études et le suivi des travaux d’aménagement de cette promenade et son extension, ainsi que le confortement de sa falaise sur une étendue de deux kilomètres.

Selon l’étude en question, il a également pour objectif de fournir aux concepteurs les éléments utiles adaptés au degré de précision des prestations architecturales pour une réponse objective et optimale au niveau de la conception. Il définira aussi les objectifs de l’opération et les besoins qu’elle doit satisfaire ainsi que les contraintes et exigences architecturales, fonctionnelles, techniques et qualitatives fixées par le maître d’ouvrage pour aider les architectes à apporter les solutions adaptées à cette prestation.

L’allocation de primes aux cinq projets les mieux classés

Dans le détail, le programme prévoit parmi ses composantes un volet consacré à l’appui aux projets de conception. Il se matérialise par l’allocation de primes totalisant 300.000 DH aux cinq projets les mieux classés. Ce montant, attribué en fonction de chaque projet sélectionné, sera déduit des honoraires, et ce, sur la base du contrat relatif à la conception, au suivi et au contrôle de l’exécution du projet.

Selon les dispositions urbanistiques, il est nécessaire aussi de respecter les dispositions du plan d’aménagement de la zone et la charte architecturale, urbanistique et paysagère tout en assurant la coordination avec les services locaux de gestion de l’électricité et de l’eau potable de la commune urbaine de Dakhla. Par ailleurs, les objectifs recherchés par le concours visent à optimiser la réalisation du projet en matière de coût et de foncier, avec une conception tenant compte de l’adéquation du trio « espace-usagers-fonctions ». Il s’agit aussi d’assurer une intégration urbanistique, architecturale, paysagère et environnementale des travaux, la fiabilité structurelle de l’ensemble et la conformité aux règles de sécurité tout en optimisant les coûts d’entretien et de maintenance, et ce, dans le cadre d’une approche de coût global.

Parmi les unités fonctionnelles de ce programme, figurent des places publiques plantées et placettes en plus de l’installation des allées et parcours joggeurs et promeneurs. À cela s’ajoutent la réalisation d’un parc de jeux pour enfants, l’installation d’appareils de musculation et de parcours de santé, la programmation d’une unité sanitaire, l’éclairage public et enfin l’installation de miradors fixes et mobiles ainsi que de parkings.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page