Éco-BusinessMaroc

Auto Hall maintient ses investissements et enrichit son offre automobile (VIDEO)

L’activité d’Auto Hall a été pénalisée par la morosité du marché automobile, que ce soit au niveau national ou international. Toutefois, le Groupe maintient ses investissements et enrichit son offre automobile.  

«La force d’Auto Hall est son réseau de distribution, son portefeuille diversifié et son capital humain». C’est de cette façon que Jamal Eddouhbani, directeur général du Groupe, décrit la résilience du distributeur automobile face à la crise que connaît le secteur. Il faut dire, qu’à fin août, le marché automobile national du véhicule neuf n’ a atteint que 107.007 unités, en diminution de 9,6% par rapport à l’année 2021. Les ventes de voitures particulières ont baissé de 8,2% et celles des véhicules utilitaires légers de 20,4%.

Une activité impactée par l’approvisionnement
Ainsi, et compte tenu du contexte national et international morose, les ventes du Groupe Auto Hall ressortent à 13.700 véhicules neufs à fin août 2022, avec un recul de 27% par rapport à la même période de l’année précédente. Toutefois, ces chiffres ressortent en progression de 8% par rapport à fin août 2019. En effet, les ventes de voitures particulières ont diminué de 8,2% et celles des véhicules utilitaires légers de 20,4%, en raison des difficultés d’approvisionnement en véhicules auprès des constructeurs, hors Asie.

Cette situation est valable aussi pour le restant du marché national automobile, au vu de la crise des semi-conducteurs, laquelle devrait continuer à impacter négativement le marché. Ceci dit, selon le management, on s’attend à un détente progressive à partir du premier trimestre de l’année 2023. Pour leur part, les ventes de tracteurs agricoles, chez Auto Hall, ont connu une forte contraction (-46%), due principalement à la sécheresse. Par ailleurs, le groupe automobile a performé dans l’acticité des véhicules industriels durant le premier semestre, avec une progression de 14% des ventes. Eddouhbani assure que «nous maintenons notre leadership dans les marchés des véhicules industriels et des véhicules utilitaires légers avec des parts de marché (PDM) de 40%». Notons qu’Auto Hall occupe une PDM de 8,2% pour les véhicules particuliers, 39% pour les véhicules utilitaires légers et 18% ans pour les engins agricoles. Pour ce qui est des performances financières, Auto Hall a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 2,46 MMDH, contre 2,28 MMDH au premier semestre 2021. Pour sa part le résultat net consolidé ressort à 87 MDH contre 201 MDH en 2021 et 77 MDH à fin juin 2019.

De nouvelles marques intègrent le portefeuille
Durant le premier semestre de l’année, Auto Hall a signé un partenariat stratégique avec FCA Stellantis, pour la distribution des marques Abarth, Fiat, Jeep, et Alfa Romeo. «Ce partenariat vient consolider la collaboration entre Stellantis et Auto Hall, déjà partenaires dans le cadre de l’importation et la distribution des marques Maserati et Opel au Maroc», affirme le management d’Auto Hall. Le groupe a déjà entamé la commercialisation de ces marques depuis le 1er septembre à travers deux showrooms, l’un situé à Casablanca, et l’autre à Marrakech. Il envisage d’ouvrir prochainement un troisième showroom à Fès. Pour ce qui des objectifs de ce nouveau partenariat, le directeur général assure qu’«Auto Hall a un objectif de commercialisation de 700 véhicules, et veut atteindre 10 succursales en 2023, pour arriver à un total de 18 succursales en 2024. Nous envisageons, par ailleurs, d’écouler 29.000 unités pour les quatre marques d’ici 2027».

Autocaz performe
Lancé il y a environ un an et demi, la filiale des voitures d’occasion d’Auto Hall affiche de bonnes performances commerciales, selon le management du groupe. À date, Autocaz a vendu plus de 1.400 voitures, avec un chiffre d’affaires de 166 millions de dirhams (MDH). Au terme de cette année, elle compte dépasser les 350 MDH de chiffre d’affaires et 3.000 véhicules vendus. Notons que, durant le premier semestre 2022, Autocaz a lancé son service d’intermédiation, et ouvert deux nouveaux showroom à Fès et Marrakech en plus de celui situé au siège historique d’Auto Hall à Lalla Yacout à Casablanca. Rappelons que, dans le cadre des investissements du groupe au premier semestre, il a été procédé au démarrage de l’activité de sa succursale d’El Jadida après sa reconstruction, et au lancement des chantiers de nouvelles succursales dans les Régions de Rabat, Kenitra et Tanger.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page