Maroc

Allia Skalli: « Nous sommes centrés sur la relation avec le client »

Entretien avec Allia Skalli, Fondatrice du cabinet AF Legal Services

Pourquoi lancer votre propre cabinet de conseil au Maroc ?
Dans notre métier, à un moment ou à un autre, il faut se lancer à son propre compte. Ceci d’une part et j’estime, d’autre part, qu’il y a des opportunités d’affaires à saisir sur le marché marocain mais, également, en Afrique et à l’international. Le Maroc n’est plus seulement un pays terre d’investissements, c’est, également, un pays qui investit en Afrique et en Europe. Nos sociétés ont, de ce fait, besoin d’un conseil et d’un accompagnement de qualité, sans avoir à regarder de l’autre côté de la méditerranée. La ressource est là !

Quels sont vos objectifs de développement ?
L’objectif du cabinet AF Legal Services est d’être centré sur la relation avec le client, tout en utilisant des outils technologiques pour assurer le conseil. Il faut savoir que le métier d’avocat est en train d’évoluer dans le monde entier, à travers l’intégration des légaltechs dans les process. Les avocats et les cabinets de conseil doivent s’y préparer et embrasser le changement.

Pourquoi vous lancer dans l’activité d’arbitrage international ?
En fait, l’arbitrage international est, justement, mon premier dada, notamment à travers mes expériences en France et aux États-Unis. Une fois rentrée au Maroc, l’arbitrage international y étant encore très embryonnaire et pas assez développé pour que je puisse y consacrer tout mon temps, lorsque j’étais chez Allen & Overy, j’ai dû changer, m’adapter et faire du droit des affaires de manière plus générale, telle le droit des contrats et les opérations de fusions-acquisition, et ce dans différents secteurs. Heureusement, les choses ont évolué depuis ! Ne m’étant jamais désintéressée de l’arbitrage – je suis, d’ailleurs, membre de la Commission d’arbitrage des ADR de la CCI -Il était, pour moi, tout à fait naturel de proposer à mes clients l’arbitrage international.

LIRE AUSSI: Conseil juridique : AF legal Services veut briser les codes

En quoi consiste précisément le métier d’arbitrage international ?
L’arbitrage international est la forme habituelle des règlements des litiges internationaux. Les parties à un contrat, de nationalités différentes, rechignent, très souvent, à soumettre leur contrat à la juridiction de l’une des parties et ce, d’autant plus que chacune d’entre elles vient d’un système juridique différent (civil law vs commun law). Elles optent, naturellement, pour l’arbitrage qui leur offre la possibilité de créer un forum neutre, le tribunal arbitral, composé d’arbitres qu’elles auront désigné elles-mêmes. Ce dernier rend une sentence qui a force exécutoire, au même titre qu’un jugement ayant l’objet d’une procédure qu’on appelle l’exequatur. Grâce à la flexibilité et la confidentialité qu’offrent l’arbitrage, il est devenu le règlement naturel des litiges.

propos recueillis par Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page