Monde

Maroc-Allemagne : la Covid-19 ralentit les échanges

Les résultats des échanges commerciaux germano-marocains s’inscrivent en baisse en 2020 face aux répercussions de la crise sanitaire. Néanmoins, le «léger déclin» des échanges dans ce contexte de pandémie n’est que temporaire.

Statistiquement parlant, un repli des échanges commerciaux germano-marocains ressort du bilan de l’année 2020. Néanmoins, ce recul n’est qu’un passage à vide, sous l’effet de la crise sanitaire, et ne saurait durer, tient à rappeler le gouvernement fédéral. En effet, l’Office fédéral allemand des statistiques vient de publier le classement des 100 premiers partenaires commerciaux de l’Allemagne en 2020. Dans ce rapport, les données des échanges bilatéraux sont mis en diapason avec les relations commerciales au cours de l’année 2019. «Malgré une année difficile et une baisse globale des échanges à l’échelle internationale, le Maroc se hisse à la 55e position en 2020», apprend-on de ce classement, dont les données traduisent une progression de deux places par rapport à l’année 2019 (57e), pour le Maroc. «Un résultat de bon augure pour les relations commerciales maroco-allemandes dans un contexte de crise», commente la Chambre allemande de commerce et d’industrie au Maroc. En dépit, donc, du ralentissement de l’économie mondiale en raison de la pandémie de la Covid-19, les échanges commerciaux entre l’Allemagne et le Maroc restent «convenables», ajoute-t-on de même source. Avec une balance commerciale de 3,2 milliards d’euros pour l’année 2020, le royaume se classe en troisième position des pays du continent africain ayant le plus d’échanges avec l’Allemagne, derrière l’Afrique du Sud (29e rang) et l’Egypte (50e rang). Notons qu’en 2020, l’Allemagne a exporté 1,9 milliard d’euros de marchandises vers le Maroc, soit une baisse de 13,4 % par rapport à l’année 2019. D’après les données allemandes, ces échanges portent principalement sur des véhicules à moteur et leurs pièces, des machines ainsi que des produits chimiques et de l’électrotechnique. Parallèlement, l’Allemagne a importé 1,3 milliard d’euros de biens en provenance du Maroc (-6,1 % comparé à l’année 2019), dont notamment du textile, de l’alimentation, de l’électrotechnique, des produits chimiques et des matières premières. Soulignons, par ailleurs, que l’Allemagne est le cinquième marché le plus important pour l’économie marocaine après l’Espagne, la France, la Chine et les États-Unis.


Selon Andreas Wenzel, Chambre allemande de commerce et d’industrie au Maroc, «Les relations économiques germano-marocaines progressent depuis quelques années et le léger déclin des échanges dans ce contexte de pandémie n’est que temporaire. En témoigne la tendance intacte et en hausse des investissements industriels allemands, qui devrait continuer de croître, en particulier pour les secteurs de l’industrie automobile et des industries électrique et chimique. Les entreprises allemandes emploient déjà plus de 30.000 personnes au Maroc et elles exportent de plus en plus de produits transformés marocains à forte valeur ajoutée vers l’Allemagne et l’Europe. Le Maroc devient de plus en plus attrayant pour les entreprises allemandes à la recherche de sites de production proches de l’U.E. et des sites d’offshoring dans les domaines de l’ingénierie et de la recherche et du développement». 

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page