Culture

Taroudant danse au rythme de la Taskiwin

Un festival, prévu à la place 20 août de la ville, mettra en valeur ce patrimoine culturel immatériel désormais inscrit sur la liste de l’Organisation de l’ONU pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

La « Taskiwin », danse aux allures d’art martial caractéristique du Haut-Atlas occidental, sera en fête le 22 décembre courant à Taroudant.  


Cette danse, essentiellement masculine, tire son nom de la corne à poudre que porte chaque danseur sur son épaule gauche, tiskt (pluriel: Taskiwin ). Les mouvements consistent à faire vibrer les épaules au rythme des tambourins et des flutes, pour restituer des épisodes guerriers, d’héroïsme et de bravoure.

En 2017, elle a été inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO qui nécessite une sauvegarde urgente.

Selon l’organisation onusienne, cette pratique était menacée par différents facteurs, notamment « la mondialisation, le dénigrement croissant des pratiques patrimoniales traditionnelles par les jeunes et un déclin de l’artisanat associé à la danse ».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page