Culture

Robert De Niro à l’honneur au FIFM 2018

 

Le Festival international du film de Marrakech sera, sans aucun doute, pour cette 17e édition, grand. Grand par son nom, mais aussi par ses hommages également. En effet, le FIFM a décidé de décerner une Étoile d’or à Robert De Niro pour «sa prodigieuse carrière», selon un communiqué.


Qualifié de «monstre sacré du cinéma mondial», Robert De Niro a déclaré : «Même si je me suis rendu à Marrakech à de nombreuses reprises, je sens que je m’apprête à voir un autre visage de la ville. Un visage que j’ai toujours voulu découvrir. Je suis très reconnaissant pour cette invitation et j’ai hâte de prendre part à ce grand festival».

Acteur, réalisateur et producteur, Robert De Niro enchaîne les succès et les récompenses depuis ses débuts dans le cinéma à la fin des années 60. Il entame sa carrière sous la direction de Brian De Palma avec un premier rôle remarqué dans «The wedding Party» en 1969. Mais c’est dans «Mean Streets» (1973), sous l’impulsion de Martin Scorsese, que le talent de De Niro apparaît au grand jour. Robert De Niro enchaîne dès lors les rôles marquants. Ses films deviennent de véritables objets de culte. Ses répliques sont répétées par des millions de personnes à travers la planète.

Acteur mais pas seulement

Ses collaborations avec les plus grands réalisateurs de la planète comme Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, Brian de Palma ou encore Quentin Tarantino, l’ont définitivement établi parmi les acteurs les plus célébrés et les plus reconnus dans le monde.

Pour rappel, l’acteur a remporté l’Oscar du meilleur second rôle pour son interprétation du jeune Vito Corleone dans «Le Parrain II», de Francis Ford Coppola en 1974. Deux ans plus tard «Taxi driver» de Martin Scorsese (Palme d’or 1976) lui permet d’obtenir une nouvelle nomination aux Oscars. C’est de nouveau le cas en 1979 avec «Voyage au bout de l’enfer» de Michael Cimino. En 1981, il obtient un nouvel Oscar et un Golden Globe pour son interprétation habitée du champion de boxe Jake La Motta dans «Raging Bull» de Martin Scorsese.

Parallèlement à sa riche carrière d’acteur, Robert De Niro est aussi à la tête de Tribeca Productions et l’un des fondateurs du Tribeca Film Festival (New York). À travers Tribeca Productions, De Niro a développé des projets en tant que producteur, réalisateur et acteur. Tribeca a, par exemple, produit le premier film de Robert De Niro en tant que réalisateur, «Il était une fois dans le Bronx» (1994), ainsi que son film suivant, «Raisons d’État», avec Matt Damon et Angelina Jolie (2007).

En 2009, De Niro a reçu le Kennedy Center Honor en reconnaissance de son travail et le prix Stanley Kubrick des BAFTA Britannia Awards. De Niro a également reçu le prix Cecil B. DeMille aux Golden Globe Awards 2011. Il a été président du jury du 64e Festival de Cannes.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page