Éco-Business

Sociétés cotées : l’activité poursuit son redressement

Les entreprises cotées à la Bourse de Casablanca ont affiché de bonnes performances, au terme du troisième trimestre de l’année en cours. Elles ont réalisé un revenu global de 190,6 MMDH assurant ainsi une hausse de 8,4%. 

Le regain d’activité se confirme pour les pensionnaires de la Bourse de Casablanca. Pour preuve, selon les résultats du 3e trimestre des sociétés cotées, les revenus globaux de la cote ressortent en hausse de 8,4% à 190,6 MMDH. Ce regain de forme de l’activité au sein du marché action tient à la reprise de l’activité des industries (+10,5% à 123 MMDH), à une progression du total PNB des financières (+3,1% à 51,6 MMDH) et à l’amélioration des primes émises brutes du secteur assurances & courtage (+10,5% à 16 MMDH).

Dans le détail, l’activité du secteur industriel coté est portée par les opérateurs gaziers, en particulier TotalEnergies dont l’activité a bondi de 36% à 8,98 MMDH. Il profite de la hausse des tonnages écoulés ainsi que du redressement des prix du brut à l’international. Le secteur de la distribution contribue, à son tour, à cette hausse avec Auto Hall qui profite d’un effet de base favorable (arrêt d’activité au T2 2020), du renforcement du pouvoir d’achat des ménages après avoir épargné durant la période de confinement et d’un effet de volume favorable qui s’est traduit par l’amélioration de la part de marché VP/VUL sur le marché. Dans le même sillage, les entreprises de BTP, LafargeHolcim Maroc augmente de plus de 22% ses revenus, suite à la reprise des ventes globales de ciment, et Sonasid de plus de 47% après avoir profité d’un effet prix/volume positif.

Performances sectorielles
Pour ce qui est des banques cotées, elles affichent un PNB en hausse de 3,1% à 51,6 MMDH. Cette augmentation est redevable notamment à la progression de 4,2% de la marge d’intérêt à 34,5 MMDH provenant essentiellement du groupe bancaire BCP (+492 MDH) et de CIH Bank (+305 MDH) ayant accompagné la croissance des encours. Notons aussi que la marge sur commissions s’est améliorée de 7,8% à 9,3 MMDH, tandis que le résultat des opérations de marché s’est bonifié de 4,8% à 6,5 MMDH constatée principalement chez Attijariwafa Bank. Pour le secteur des assurances, l’activité Vie s’est bien comportée avec une hausse de 20,4%, à 5,6 MMDH, et ce, chez l’ensemble des opérateurs cotées, particulièrement Wafa Assurance (+633 MDH) grâce au redressement de l’épargne et de la dynamique des produits Prévoyance. La branche Non-vie a progressé de 5,9% atteignant 10,2 MMDH, provenant principalement de Saham Assurance (+255 MDH). De son côté, le secteur gaz contribue à hauteur de 22,5% à la hausse du chiffre d’affaires des sociétés cotées, à fin septembre 2021, suivi des secteurs des matériaux de construction (18%) et distribution spécialisée (16%). Toutefois, les télécoms plombent l’évolution des revenus cumulés à hauteur de -712 MDH.

Les investissements en hausse
Au terme du troisième trimestre de cette année, les sociétés cotées ont mobilisé une enveloppe globale de 9,5 MMDH, en amélioration de 5,4% par rapport à la même période une année auparavant. Dans le détail, 39% de l’enveloppe globale d’investissements a été réalisée par Maroc Telecom, suivie des opérateurs miniers, avec une part de 20% dont 88% brassés par Managem dans le sillage du développement de ses projets au niveau local et en Afrique. Toutefois, cette tendance a été tirée à la baisse par la non-récurrence du règlement du droit de jouissance complémentaire relatif à la prorogation du contrat de fourniture d’énergie électrique aux unités 1 à 4 de Taqa Morocco pour un montant de 1,5 MMDH.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page