Éco-Business

Nouaceur : l’INDH et l’Heure joyeuse au chevet des jeunes

Coup de pouce à la jeunesse de Nouaceur ! Mardi à Hay Rahma, à Casablanca, a en effet été inaugurée la plateforme des jeunes de cette province, pour le soutien et l’accompagnement de l’intégration économique de la jeune population et ce, dans le cadre de la 3ème phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) (2019-2023). Afin de mettre sur pied ce projet, l’INDH a débloqué 1,85 million DH, dont 450.000 DH ont été dédiés à l’aménagement, 4 millions à l’équipement et 1 million à la gestion.

Selon les explications de Ibtissam Ringa, chef de division de l’action sociale à la province de Nouaceur, l’objectif attendu concerne la création d’opportunités d’emploi, par le biais de la formation technique et l’accompagnement pour l’intégration des catégories vulnérables dans le tissu économique. Sont, ainsi, particulièrement concernés les jeunes n’ayant pas pu avoir un niveau d’enseignement leur permettant d’intégrer aisément le marché du travail. Cette plateforme va oeuvrer au soutien et au financement des Très petites entreprises (TPE), génératrices de postes d’emploi. La mission de gestion a été confiée à l’association «Heure joyeuse», initiatrice du projet, conformément aux dispositions de la convention conclue avec la commission provinciale du développement humain de Nouaceur et la commune Dar Bouazza, qui a mis à disposition l’assiette immobilière pour la réalisation de cette plateforme composée d’un espace d’accueil, d’un espace d’orientation, d’un espace d’entreprise et d’un autre de formation. L’association va aussi gérer les autres antennes réparties dans différentes communes territoriales.


De son côté, Chaimaa Bednaoui, responsable de la plateforme, a souligné que cette dernière a deux objectifs, le premier repose sur l’écoute et l’orientation et le second sur l’intégration professionnelle. Elle a également passé en revue les services proposés par la plateforme, y compris le renforcement des capacités des jeunes de 15 à 35 ans et l’amélioration de leurs connaissances linguistiques et informatiques. Le programme d’entrepreneuriat cible les personnes âgées de 18 à 45 ans qui reçoivent déjà un soutien de l’INDH. La plateforme et ses antennes vont accueillir plus de 1000 personnes par an, dans la perspective de réaliser 220 opérations d’accompagnement pour une durée de 3 mois au profit des porteurs de projets au titre des années 2020-2022, alors que 105 jeunes vont bénéficier d’un post-accompagnement pour une durée de 12 mois, après la réalisation de leurs projets. 

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page