Éco-Business

MASEN et le CEA vont créer un laboratoire dédié au solaire

L’accord entre MASEN et le CEA porte aussi sur «le développement de solutions de dessalement d’eau de mer ou saumâtre couplées à une source solaire»./DR

 
L’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN) et le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) viennent de signer un accord général sur la recherche et le développement dans les domaines des technologies solaires et de leurs applications. Cet accord s’inscrit dans le cadre du partenariat intégré conclu entre MASEN, le groupe industriel ALCEN et le CEA en juillet 2015, précise le communiqué publié suite à la signature de l’accord


Ainsi, MASEN et le CEA vont mettre en place un laboratoire commun «de rang mondial autour des méthodes, des outils et des études de la durabilité des matériaux et composants des centrales solaires thermosolaires». Ce laboratoire sera au service de la communauté des chercheurs et des industriels. Il s’appuiera sur les connaissances de MASEN dans la réalisation de projets solaires et sur celles du CEA en matière de R&D.

L’accord entre MASEN et le CEA porte aussi sur «le développement de solutions de dessalement d’eau de mer ou saumâtre couplées à une source solaire». Ceci permettra de proposer des solutions alternatives permettant de répondre aux besoins de sites connectés au réseau électrique ou de sites isolés.

«En synergie avec les industriels, les organismes de recherche scientifique et les universitaires marocains, cet accord permettra de valoriser les expériences acquises par les différentes parties, de promouvoir l’innovation et d’apporter une contribution économique majeure aux technologies solaires, visant à en réduire le coût», conclut le communiqué.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page