Éco-Business

Le déficit budgétaire estimé à 29,1 MMDH

Le déficit budgétaire a enregistré un allègement de 5 MMDH à fin août 2016, pour atteindre 29,1 MMDH, contre 34,1 MMDH une année auparavant, selon la Trésorerie générale du royaume (TGR).

Cette évolution est attribuable principalement à la hausse des dépenses de l’investissement de 15,4%, passant de 34,9 MMDH à fin août 2015 à 40,3 MMDH à fin août 2016, des dépenses de matériel, qui ont augmenté de 8,6%, soit 25,3 MMDH contre 23,3 MMDH et des intérêts de la dette de 5,7%, explique la TGR. Elle vient, en effet, de publier son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques d’août 2016.

Les dépenses ordinaires émises ont enregistré une baisse de 0,9%, en raison de la diminution des émissions au titre de la compensation de 56,6%, conjuguée à l’augmentation de 2,2% des dépenses de personnel, de 9,8% des autres biens et services et de 5,7% des charges en intérêts de la dette, relève la TGR. Et de noter que le taux d’engagement global des dépenses et le taux d’émission sur engagements se sont élevés à 60% et 83% respectivement.

Quant aux dépenses des comptes spéciaux du Trésor, elles ont été de 45,4 MMDH, dont 34,3 MMDH au titre des comptes d’affectation spéciale (CAS), ajoute la même source.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page