Éco-Business

La décompensation du sucre en 2016, une mesure nécessaire selon Boussaid

Selon le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaid, «la décompensation du sucre en 2016 est une mesure nécessaire pour instaurer plus d’équité et pouvoir réorienter ces subventions aux services sociaux».

Intervenant lors du forum de la MAP, Boussaid a indiqué que les subventions du sucre (estimées à 2 milliards de dirhams) allouées à la Caisse de compensation, vont être réorientées aux équipements de santé dans le monde rural et fonds de cohésion sociale (50%)».


Par ailleurs, la loi de Finances de 2016 prévoit une dotation totale de 15,55 milliards de dirhams, au titre de la compensation. Ces crédits sont destinés, d’une part, à soutenir les prix à la consommation du gaz butane, de la farine nationale du blé tendre et du sucre, et d’autre part, à financer les mesures d’accompagnement, y compris l’appui à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Ainsi, la LF pour l’année 2016 prévoit également une enveloppe pour la poursuite du soutien à la consommation de ces produits et aux mesures d’accompagnement, notamment, celles relatives au soutien du secteur du transport et l’allocation d’une aide directe à l’ONEE en substitution de la subvention du fuel.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page