Éco-Business

Énergies renouvelables : le géoportail des ressources propres est né

L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles et le Green Energy Park ont mis en place, en collaboration avec Mine-ParisTech et Transvalor, un géoportail sur la cartographie des ressources renouvelables (solaire, éolien et cadastre) au Maroc et en Afrique. Dénommé «GEPMapping», l’application web est accessible sur www.gepmapping.ma. Présentation.

Il y a du nouveau dans le domaine des énergies renouvelables ! L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen) et le Green energy park (GEP), viennent de mettre en place, en collaboration avec Mine-ParisTech et Transvalor, un géoportail sur la cartographie des ressources renouvelables (solaire, éolien et cadastre) au Maroc et en Afrique.

L’outil, dénommé «GEPMapping», a été présenté au public, la semaine dernière. Conçu sous forme d’une application web et accessible via www.gepmapping.ma, il a pour but de présenter et partager les informations du potentiel technique renouvelable grâce à des outils de cartographie développés par le Green Energy Park pour le compte du Royaume du Maroc et du continent africain.

Il s’agit d’un instrument d’aide à la décision qui fournit des services logiciels précis en matière de planification, d’analyse et de prévision des ressources solaires et éoliennes à l’échelle nationale et continentale.

Plusieurs cartes interactives à haute résolution spatiale, allant jusqu’à 1 km de précision, permettent d’évaluer la ressource renouvelable et d’aider ainsi les décideurs et chercheurs à identifier les zones à fort potentiel. GEPMapping se base, notamment, sur des données météorologiques et satellitaires calibrées grâce à des algorithmes développés par des chercheurs marocains.

Il fait également appel au cadastre solaire, qui permet aux utilisateurs d’évaluer le potentiel de leur patrimoine immobilier pour une installation solaire photovoltaïque en toiture, avec une précision allant jusqu’à 30 m.

À noter que le cadastre solaire, qui couvre actuellement 7 villes du Royaume, sera étendu progressivement aux autres localités, annonce le GEP. À signaler également, qu’au-delà des outils de cartographie proposés, GEPMapping permet d’entrer en contact avec les équipes d’experts du GEP, qui sont prêts à accompagner tout utilisateur pour le développement de son projet d’énergie renouvelable, à travers la prédiction solaire du site convoité, l’étude photovoltaïque, l’étalonnage solaire, la production de séries temporelles et la fourniture d’années météorologiques typiques.

Aziz Diouf / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page