Éco-Business

Elec Expo, EneR Event & Tronica Expo : C’est parti pour l’édition 2016

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le salon global de la FENELEC, qui regroupe Elec Expo, EneR Event & Tronica Expo, a ouvert ses portes hier à la Foire internationale de Casablanca. Cette année encore, les professionnels misent sur l’export vers l’Afrique subsaharienne.


C’est parti pour Elec Expo, EneR Event & Tronica Expo 2016 ! Cette année, 200 exposants et 7.000 visiteurs professionnels prennent part à cet événement qui se tient du 12 au 16 octobre, à Casablanca. Contrairement à ce que l’on pouvait penser, le salon global de la FENELEC (Fédération nationale de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables) n’est pas particulièrement influencé par la COP22 qui focalise actuellement toutes les attentions. En effet, même si les organisateurs ont tenu à le faire labelliser, leur salon a reconduit, à peu près, le même programme d’animation que lors de ses trois précédentes éditions. C’est ainsi que cette année encore, la 10e édition d’Elec Expo (Salon international de l’électricité, de l’éclairage, de l’électrotechnique et de l’automatisation industrielle), la 5e édition d’EneR Event (Salon international des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique) et la 4e édition de Tronica Expo (Salon international des composants, systèmes et applications électroniques) sont toutes orientées business, en particulier vers l’Afrique subsaharienne.

En effet, la FENELEC, le département du Commerce extérieur et Maroc Export ont réservé un accueil spécial à une centaine de donneurs d’ordres africains venus chercher des partenaires capables de les accompagner dans la concrétisation de leurs objectifs d’électrification de régions, provinces et zones identifiées dans leur stratégie énergétique nationale. Pour ce faire, un cadre approprié a été aménagé au sein du salon pour abriter des rencontres B to B, programmées à l’avance entre les membres de cette délégation et les entreprises nationales et internationales qui y exposent. Les organisateurs ont également mis à profit la programmation des conférences pour permettre aux invités africains de partager leurs besoins avec le plus grand nombre de fournisseurs potentiels. C’est dans ce cadre que la Côte d’Ivoire et le Togo présentent ce matin leur situation énergétique respective. Des feuilles de route qui sont en fait des invitations d’exportation de produits et de services marocains vers ces marchés presque vierges, où les entreprises turques, venues en masse au salon, veulent également s’implanter. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page